L'effet Sophie Marceau

L'effet Sophie Marceau © Reporters
L'effet Sophie Marceau © Reporters

L'actrice française, membre du jury du Festival, a encore fait impression en se rendant à une soirée sa poitrine dévoilée.

Ne va-t-on retenir de cette 68e édition du Festival de Cannes qu'une nouvelle expression, "faire sa Sophie" (Marceau, mais on peut s'étendre sur le sujet) ?

A l'ouverture, la très chic et à tomber jurée avait été la victime malencontreuse d'un regrettable accident. Un coup de vent violent, un défaut de la robe qu'on devine pourtant de qualité, un faux mouvement, et tout le monde avait pu voir que l'actrice portait une petite culotte couleur chair. Un accident ? Après le sein exposé il y a quelques années, le doute était permis. Au fil des jours, Sophie Marceau a fait belle impression, parfois sage, en portant un pantalon (photo ci-dessous)...



Entre-temps, Diane Kruger, venue présenter "Maryland" avec notre compatriote Matthias Schoenaerts, démontrait en plein photocall, que toutes les actrices ne maîtrisent pas le genre "accident de culotte en direct live". Assise sur le pupitre, elle a furtivement laissé apercevoir un bout de tissu, avant d'enlacer Matthias.



Sympa, mais en dessous de l'original. Qui en a remis une couche ! Sophie portait pour se rendre à une soirée un top si transparent et décolleté qu'on se demande si ça valait bien la peine de le porter ! Mais au moins là, c'était franchement voulu.

Il faut dire à sa décharge que Cannes, durant la quinzaine, prend des allures de défilés sexy permanents. Du petit-déjeuner vite avalé sur un coin de table, à la nuit la plus noire, on croise des jeunes femmes en déshabillés comme si c'était la nouvelle tenue pour faire ses courses ou jardiner.

La robe de soirée n'a jamais si mal porté son nom : on devrait l'appeler la robe du jour. Alors bien sûr, parfois, ça dérape. Sophie Marceau n'en a cure, elle a imprimé cette édition de sa marque.

(JJL)

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET