Le prochain film de Johnny Depp déprogrammé suite à une plainte

Mauvaise passe pour Johnny Depp, visé par une plainte du régisseur de "City of Lies".  © WENN.com
Mauvaise passe pour Johnny Depp, visé par une plainte du régisseur de "City of Lies". © WENN.com

La sortie du polar retraçant la laborieuse enquête sur l'assassinat de Notorious B.I.G est ajournée. Le comportement agressif de Johnny Depp est pointé du doigt.

Johnny Depp n'a décidément pas de chance. Un peu moins d'un mois après avoir été accusé d'agression par un des régisseurs de son prochain film, "City of Lies", la production vient d'annoncer qu'il ne sortirait pas, comme prévu à l'origine, le 7 septembre (le 12 septembre en Belgique). La sortie de ce polar, qui raconte l'enquête sur la mort du rappeur Notorious B.I.G. en 1997, était prévue pour coïncider avec ce qui aurait été le 46e anniversaire de la légende du hip-hop.

Johnny Depp y joue le rôle de Russell Poole, un détective en charge des investigations, mais le tournage aurait été enrayé par des problèmes de comportement de l'acteur. D'après Gregg Brooks, le régisseur qui l'accuse, Johnny Depp l'aurait attaqué quand il aurait appris qu'un tournage de nuit allait avoir du retard. Les faits se seraient déroulés en avril 2017 et dans sa plainte, Gregg Brooks affirme que l'alcoolisme de l'acteur "a créé un environnement de travail hostile, abusif et malveillant".

 Deadline rapporte également qu'auucune date de sortie n'a pour l'instant été annoncée.

© Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET