Le nouveau "Star Wars" : notre verdict

Mark Hamill livre une brillante prestation dans la peau d'un Luke Skywalker désabusé qui vit en ermite. © 2017 TM Lucasfilm LTD
Mark Hamill livre une brillante prestation dans la peau d'un Luke Skywalker désabusé qui vit en ermite. © 2017 TM Lucasfilm LTD

"Les derniers Jedi", un nouvel opus spectaculaire et visuellement flamboyant mais qui ne renouvelle pas la saga.

Après "Le réveil de la Force" qui renouait avec brio avec les fondamentaux de la saga de George Lucas, en reprenant notamment la structure narrative du premier opus de 1977 (quitte à ce que l’hommage flirte parfois avec le copie-coller, mais ça faisait partie aussi du plaisir), on s’attendait à ce que le deuxième volet de la nouvelle trilogie trouve sa propre identité. Soyons francs, "Les derniers Jedi" ne renouvelle pas vraiment la saga !L’intrigue reprend là où le précédent épisode s’arrêtait, avec Rey venant demander de l’aide à un Luke Skywalker vieillissant et désabusé (excellent Mark Hamill), tandis que le Premier Ordre tente d’anéantir la Résistance, toujours menée par Leia (Carrie Fisher, dans son dernier rôle). Le reste, c’est le traditionnel conflit intérieur entre le Bien et le Mal, la lumière et le côté obscur de la Force, traduit ici par les tourments qui animent tant Kylo Ren, depuis qu’il a tué son père Han Solo, que Rey,

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET