"Le livre de la jungle" : à ne pas manquer ce jeudi sur RTL-TVI

Mowgli et Bagheera version Jon Favreau. © Disney
Mowgli et Bagheera version Jon Favreau. © Disney

En 2016, le réalisateur Jon Favreau revisitait de façon spectaculaire le classique de Walt Disney.

C’est grâce à son utilisation d'une technologie innovante, le Stagecraft, que Jon Favreau allait recevoir l’Oscar des meilleurs effets spéciaux. Cet outil permet de créer des environnements virtuels immersifs préconçus pour la caméra. Plus besoin de toujours recourir à l’habituel écran vert, nécessitant l’ajout des effets visuels en postproduction. C’est ainsi qu’il a pu faire se mouvoir le seul acteur réel, Neel Sethi, qui joue Mowgli, dans un espace numérique. LIRE EGALEMENT : ""Emmanuelle" sur Netflix : le film cul-te est-il si sexe que ça ?" Une technique qu’il a encore pe

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET