Le Festival de Toronto ouvre ses portes

John C. Reilly et Steve Googan sont Hardy et Laurel. © Eone
John C. Reilly et Steve Googan sont Hardy et Laurel. © Eone

Pendant 11 jours, plus de 300 films vont défiler. Avec déjà le très remarqué “Stan & Ollie”, un biopic consacré à la vie de Laurel et Hardy.

Alors que la Mostra brille encore, le Festival international du film de Toronto, au Canada, ouvre déjà ses portes ce 6 septembre. Avec une petite révolution en soi comme film d’ouverture : “Outlaw King - Le roi hors-la-loi”. Ce drame historique américain de David Mackenzie avec Chris Pine et Florence Pugh est en effet une coproduction Netflix. Absente du dernier Festival de Cannes qui ne voulait plus de films qui ne sortent pas en salle, la plateforme de streaming a annoncé cette semaine que ses longs-métrages connaîtraient dorénavant une sortie limitée sur grand écran. Ceci explique peut-être cette décrispation.

Si ce biopic retraçant la vie du noble écossais Robert Bruce, opposant à l’occupant anglais au XIIIe siècle, fait l’ouverture, cette 43e édition du festival réserve bien d'autres pépites. Avec beaucoup de films déjà passés par Venise, comme “Les frères Sisters”, “A star is born”, avec Lady Gaga, “First Man”, le film de Damien Chazelle avec Ryan Gosling.

Côté français, il y aura aussi, entre autres, le réalisateur Olivier Assayas et son film "Doubles vies", avec Juliette Binoche et Guillaume Canet. Louis Garrel défendra en tant que réalisateur "L’homme fidèle", avec Lætitia Casta et Lily-Rose Depp. “Mademoiselle de Joncquières”, le film historique d’Emmanuel Mouret avec Cécile de France et Edouard Baer, qui sort le 12 septembre chez nous, sera aussi présenté à Toronto. Mélanie Laurent vient avec son premier film américain “Galveston”. Entre France et Canada, on peut compter aussi sur le régional de l’étape, Xavier Dolan et son film “The Death and Life of John F. Donovan”.



Chris Pine mène le combat dans
Chris Pine mène le combat dans "outlaw King - Le roi hors-la-loi". © Netflix

Joaquin Phoenix et John C. Reilly dans
Joaquin Phoenix et John C. Reilly dans "Les frères Sisters". © The Searchers

Bradley Cooper enchanté par Lady Gaga dans
Bradley Cooper enchanté par Lady Gaga dans "A star is born". © 20th Centruy Fox

Ryan Gosling, de
Ryan Gosling, de "La La Land" à la Lune pour Damien Chazel. © universal

Cécile de France noble vengeresse dans
Cécile de France noble vengeresse dans "Mademoiselle de Joncquières" © Pyramide Films

Côté anglo-saxon, on attend aussi “Destroyer” avec l’actrice plus caméléon que jamais Nicole Kidman en détective plongée dans les bas-fonds de Los Angeles. Jamie Lee Curtis reprendra du service dans un “Halloween” spécial 40e anniversaire…

Ce ne sont que quelques-uns des plus de 300 longs et courts métrages visibles durant cette période. Avec pour la fin un dernier coup de cœur très attendu, “Stan & Ollie”, un biopic britannique de Jon S. Baird consacré aux comiques Laurel et Hardy, mettant en scène Steve Coogan et John C. Really. Un film à qui certains prédisent déjà une belle carrière aux Oscars… s’il arrive à trouver à temps un distributeur aux USA. Ca sert aussi à ça, les festivals !

Nicole Kidman méconnaissable dans
Nicole Kidman méconnaissable dans "Destroyer". Reporters / Mega

Jamie Lee Curtis en remet un coup dans
Jamie Lee Curtis en remet un coup dans "Halloween", 40 ans aprsè! © universal

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET