Le drame de la corrida par les yeux de "Ferdinand"

Ferdinand, un taureau pas comme les autres ! © Blue Sky
Ferdinand, un taureau pas comme les autres ! © Blue Sky

Le réalisateur des 3 premiers "Âge de glace" signe cette fiction aux personnages particulièrement attachants.

Physiquement très costaud, Ferdinand est le plus doux et pacifique des taureaux, et préfère de loin les fleurs aux combats. Suite à un malentendu, il est pris pour une bête dangereuse et arraché à la vie paisible qu’il menait avec la famille de la jeune Nina. Enfermé, comme au premier jour, avec ses copains à cornes, il fait comprendre à ces derniers qu’aucun taureau n’est jamais sorti vivant d’une arène, et organise leur grande évasion...

Adapté d’un livre pour enfants de 1936, ce film d’animation en 3D, signé Carlos Saldanha ("L'âge de glace" 1, 2 et 3) , montre à nos petites têtes blondes que la corrida est encore tristement de ce monde. Mais le message est envoyé avec espoir et poésie par une histoire rondement menée dont on retient surtout les "personnages" secondaires, une chèvre rigolote et aguicheuse, trois hérissons craquants et autant de chevaux… allemands. Quant à Ferdinand, impossible d’oublier ses beaux yeux pleins d’amour.

Un joli coup de la 20th Century Fox, récemment en partie achetée par Disney.

 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET