Le coach des Diables se livre

Roberto Martinez accorde rarement des interviews. Pour votre magazine, il s'est confié sans détour. Et c'est touchant !

Malgré la réussite de ses débuts en tant que sélectionneur de la Belgique (12 sur 12), Roberto Martinez n'est pas du genre à se pousser du col ou à snober son interlocuteur, qu'il accueille d'une poignée de main ferme et chaleureuse. Bienveillant, passionné et surtout passionnant à écouter, l'Espagnol affirme se sentir bien dans notre pays, qu'il commence seulement à découvrir. Pour Ci

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET