Le cinéma à l’arrêt en Belgique à cause du coronavirus

Kinepolis, mais aussi UGC ont annoncé leur fermeture le temps de la crise. © Isopix
Kinepolis, mais aussi UGC ont annoncé leur fermeture le temps de la crise. © Isopix

“Mulan”, “Sans un bruit 2”, “Fast & Furious 9”, “Divorce Club”... Les annonces de reports de sorties de films et aussi de fermetures de salles (Kinepolis, UGC...) se multiplient après les dernières décisions du Conseil national de sécurité pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Mis à jour dimanche 15 mars à 13 h - Les mails se suivent et se ressemblent dans toutes les rédactions du pays. Un par un, tous les établissements culturels annoncent la fermeture de leurs portes pour les jours à venir, face à l’alerte créée par la crise du coronavirus. Et les annonces de reports de spectacles et de films se multiplient à la même cadence. Ainsi, après l’annulation de la sortie le 8 avril de “Mourir peut attendre”, le nouveau James Bond, les autres suivent. Côté films d'action, pour “Fast & Furious 9”, les studios Universal ne font pas les choses à moitié, en repoussant la sortie du film directement d’un an. L'objectif ? Ne pas être en concurrence avec les prochaines programmations estivales, qui espérons-le ne seront plus touchées par le covid-19. Le film

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET