L’avocat de Laura Smet souhaite un accord d’ici le 15 juin

Laura Smet pourrait finalement trouver un terrain d'entente avec Laeticia Hallyday. © Reporters
Laura Smet pourrait finalement trouver un terrain d'entente avec Laeticia Hallyday. © Reporters

Le représentant de l’actrice vise la date d’anniversaire de Johnny Hallyday.

Si Johnny Hallyday était toujours de ce monde, il fêterait le 15 juin prochain ses 75 ans. Et si sa famille lui offrait comme plus beau cadeau d’anniversaire d’arrêter de se déchirer ? L’hypothèse semble de plus en plus faire son chemin. Nous l’évoquions déjà la semaine dernière, en coulisses, les avocats de Laura Smet et David Hallyday, d’un côté, et ceux de Laeticia Hallyday, de l’autre, seraient prêts à tenter de trouver un accord à l’amiable. Le fait qu’après le verdict de vendredi aucune des deux parties n’ait décidé de faire appel semble aller dans ce sens aussi.

Ce lundi matin, sur les ondes de RTL France, Emmanuel Ravanas, l’avocat de Laura Smet, a fait encore un pas de plus en avant en confirmant que la porte restait ouverte à un "arrangement avec l’autre camp". Et de préciser : "Nous n’avons jamais demandé autre chose que cela. Je forme le vœu que pour le 15 juin, nous ayons réussi à trouver un point d’équilibre, dans le respect des droits de chacun, et que nous ayons réglé la succession de Johnny Hallyday."

Le patrimoine immobilier caché de Laeticia

Reste à voir comment on réagira dans le camp de Laeticia. Son avocat vendredi n’avait pas fermé la porte non plus. Et dans son interview au "Point", Laeticia affirme d’ailleurs que si Laura et David l’appelaient, elle ne leur fermerait pas la porte. "Je les attends à bras ouverts. On est une famille !" Il est vrai que Laeticia a tout intérêt aussi à trouver une porte de sortie rapide plutôt qu’un long et coûteux procès, car tant que l’affaire n’aura pas été jugée, il lui est interdit désormais de vendre les biens immobiliers français de Johnny Hallyday. Cela dit, elle n’est pas sans fortune pour autant. "Le Figaro" a mis la main sur des documents américains qui montrent qu’elle n’aurait pas tout dit et qu’elle posséderait elle-même un patrimoine immobilier personnel s’élevant à 28 millions d’euros via des parts dans diverses propriétés du couple. Elle posséderait notamment 49 % de leur villa à Los Angeles, où elle vit aujourd’hui avec ses deux filles (villa estimée à 14,5 millions de dollars), ainsi 49 % d’une maison dans un quartier résidentiel de Santa Monica.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET