Laurent Ournac : " Je pense souvent à la fin de “Camping Paradis” "

 © François Lefebvre/FTV
© François Lefebvre/FTV

Le téléfilm diffusé ce soir nous propose de découvrir le comédien sous un nouveau jour, dans un univers très éloigné de son camping préféré.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de troquer votre t-shirt de " Camping Paradis " contre un treillis de l’armée de terre ?Ah, j’aime bien le treillis, il a une jolie couleur… Je souhaitais depuis un moment proposer un personnage dans un autre type de fiction. Christian Guérinel, qui était le premier assistant réalisateur sur le pilote de " Camping Paradis ", m’a contacté pour me dire qu’il préparait un polar pour France 3 et que ce serait chouette que je fasse partie de l’aventure.Vous affichez une mine sévère, c’est aussi ce contraste avec le souriant Tom qui vous a intéressé ?C’est un personnage un peu fermé. Mais je n’ai pas souhaité jouer un contre-emploi de dingue en incarnant un méchant. Ce que j’ai aimé dans ce rôle, c’est qu’il montre de l’empathie dans cette histoire policière. Il a une écoute qui, finalement, me ramène à une caractéristique de Tom Delormes.Vous di

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET