“La vérité si je mens!”, le préquel est en tournage

L'équipe de 1997 - moins le personnage de Richard Anconina, cède la place à une nouvelle génération. © AFMD
L'équipe de 1997 - moins le personnage de Richard Anconina, cède la place à une nouvelle génération. © AFMD

Sept ans après le troisième volet, la bande du Sentier s’offre une nouvelle jeunesse. Le tournage a commencé pour une sortie le 16 octobre 2019.

Naît-on marchand de tapis (et de tout ce qui se revend) roublard et hâbleur, ou le devient-on au terme d’un long et délicat processus de formation dans le quartier du Sentier, à Paris, comme l’avait vécu Richard Anconina dans le premier “La vérité si je mens!”? Voilà le genre de questions auxquelles les fans des trois comédies pourront répondre, si jamais ils se les ont posées! Les scénaristes Michel Munz et Gérard Bitton, qui avaient écrit les trois premiers volets pour le réalisateur Thomas Gilou, passent derrière la caméra afin de donner vie au quatrième épisode de la trilogie comique, en le situant chronologiquement avant.

La nouvelle équipe de
La nouvelle équipe de "La vérité si je mens! - Les débuts" © UGC Distribution

Grâce au préquel “La vérité si je mens! - Les débuts”, vous saurez tout de la jeunesse de Dov (Vincent Elbaz), Serge (José Garcia), Patrick (Gilbert Melki) et Yvan (Bruno Solo). Avec une certitude: ils seront encore  vivants à la fin du film! Le pitch? Voilà l’officiel, repris par Allociné : "Au début des années 80, Patrick, fils à papa désinvolte, va, après son premier échec amoureux, se transformer en talentueux entrepreneur. Dov, dont la mère attend de brillantes études, quitte le lycée pour travailler dans le Sentier tout en séduisant la femme de son patron. Yvan prend de l’assurance au fil des épreuves professionnelles. Et Serge ne cesse d’inventer des bobards pour séduire la plus belle fille du lycée et embrouiller ses parents sur son bac."

Le tournage a déjà commencé le 24 septembre à Paris et en banlieue de la capitale. Il se terminera le 16 novembre, pour une sortie programmée le 16 octobre 2019. Plongeon dans le passé oblige, Vincent Elbaz, José Garcia, Gilbert Melki et Bruno Solo cèdent la place à de jeunes comédiens encore inconnus, Mickael Lumière (Dov), Yohan Manca (Patrick), Anton Csaszar (Serge) et Jeremy Lewin (Yvan). Seul Gilgert Melki est quand même de l’aventure. Audrey Dana et François Berléand rejoignent aussi le casting. Entre 1997 et 2012, les trois “La vérité si je mens” a rassemblé 17 millions de spectateurs en France. Nostalgie...

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET