La guerre des J.T. est déclarée

L’évolution de décor du J.T. n’aura pas de conséquences sur le casting des présentateurs : Nathalie Maleux sera toujours aux commandes du J.T. de 13h, et François De Brigode de celui de 19h30. © RTBF
L’évolution de décor du J.T. n’aura pas de conséquences sur le casting des présentateurs : Nathalie Maleux sera toujours aux commandes du J.T. de 13h, et François De Brigode de celui de 19h30. © RTBF

Pour la première fois, le journal de 13 h de la Une talonne celui de RTL-TVI en termes d’audience. Et ce, alors qu’il annonce un nouveau décor !

Les journaux télévisés ont toujours drainé les plus fortes audiences. En Belgique francophone, vous êtes chaque jour plus de 1 million à regarder une édition du J.T., que ce soit sur la RTBF ou sur RTL. Vous ne le savez peut-être pas, mais cette audience vaut de l’or. Elle permet de générer des rentrées publicitaires colossales, raison pour laquelle les deux chaînes se battent pour être numéro 1. Les rédactions essayent de livrer la meilleure info, d’obtenir l’interview exclusive qui fera mouche et choisissent un angle chaque fois plus original. A ce jeu, la RTBF rattrape chaque année son retard sur RTL-TVI, jusque-là toujours leader. Mais on peut perdre une bataille sans perdre la guerre ! Le "RTL Info 19h" est toujours le programme le plus vu de Belgique. En 2018, il a été suivi en moyenne chaque jour par 572 000 téléspectateurs, contre 446 000 sur la Une pour le J.T. de 19 h 30. Pour rattraper le train en marche, et surtout pour coller au goût du jour, la direction de la RTBF vien

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET