La fratrie Hazard par les yeux de M’bo Mpenza

Le foot, une passion fraternelle pour ces quatre-là... © Photonews
Le foot, une passion fraternelle pour ces quatre-là... © Photonews

L’ex-Diable Rouge a lui aussi évolué en équipe nationale avec son frère, Emile. Il nous livre son regard sur les deux frères qui s’illustrent en équipe nationale.

Comment expliquez-vous qu’au sein d’une même fratrie, deux talents puissent surgir au plus haut niveau ? Dans notre cas, Emile et moi avions tous les deux le virus du foot dès le plus jeune âge. On a toujours vécu ensemble, joué ensemble, effectué des matchs chez les jeunes ensemble. C’était tout à fait naturel. Et c’est un honneur de jouer avec son frère. On est aussi compétiteurs dans l’âme, et quand on se retrouve avec un frère qui a un talent fou – ce qui était le cas avec Emile – on essaye de recopier ce qu’il fait, de s’améliorer. Mais sans penser qu’un jour on évoluerait côte à côte en championnat. LIRE EGALEMENT : "Coupe du monde 2018 : découvrez le nom des 23 Diables Rouges sélectionnés" Il n’y a pas de concurrence lorsqu’un des deux est considéré comme meilleur ?

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET