La folie de Donald Trump passée au crible

La Deux propose ce soir un documentaire sur la personnalité de Donald Trump ©10.7 - VICTOR ROBERT 2017
La Deux propose ce soir un documentaire sur la personnalité de Donald Trump ©10.7 - VICTOR ROBERT 2017

Au coeur du docu diffusé ce mardi sur la Deux, le cas du président américain qui inquiète les plus grands spécialistes de la santé mentale.

"Donald Trump est-il (vraiment) fou ?", le documentaire diffusé sur la Deux ce soir a pour ambition de “voyager dans la tête de l’homme le plus puissant de la planète”. L’émission, produite et présentée par Victor Robert, propose de revenir sur le comportement de Donald Trump depuis qu’il a posé ses valises à la Maison Blanche il y a plus d’un an. Le documentaire appuie sa crédibilité en enchaînant les témoignages des plus grands psychologues américains, qui n’ont pas peur des métaphores pour parler de leur président. L’un d’eux ironise : “Les conclusions médicales des psychiatres sont sans appel. Nous sommes 300 millions d’otages enfermés dans un bus conduit par un chauffeur bourré qui accélère dans les embouteillages”. Afin de comprendre l’état de santé mentale de Donald Trump, les personnes qui témoignent se basent sur les nombreuses déclarations du président. Le vocabulaire du président des Etats-Unis est notamment étudié à la loupe dans ce programme. Les témoins parlent de vocabulaire totalement binaire pour qualifier les discours de Trump : “C’est un président qui parle avec un langage assez simple, c’est un vocabulaire assez limité, il utilise les mêmes phrases, les mêmes expressions”. Un autre renchérit : “Les linguistes ont analysé ses déclarations, et il s’exprime comme une personne qui a entre 10 et 12 ans”. 

Plus que son vocabulaire, c’est toute la personnalité du New-Yorkais de 71 ans qui est passée au crible. Les témoins du documentaire évoquent son égocentrisme et son nombrilisme. On apprend que son envie de devenir l’homme qui dirigerait l’Amérique s’est déclenchée lors de la réélection de Barack Obama en 2012. Trump avait déclaré que le président n’était pas né aux États-Unis et que, par conséquent, sa victoire de 2008 était illégitime. Le locataire de la Maison Blanche avait alors publié son acte de la naissance, et, lors de son discours de réélection, n’avait pas manqué de se moquer de son rival. Ce dernier ne s’en est jamais remis, ceci expliquant son envie de détruire tout ce qu’Obama a entrepris pendant ses huit années de présidence. 

L’association qui veut faire tomber Trump

Selon “Duty to Warn”, une association des plus grands professionnels américains de la santé mentale, le président américain souffrirait de narcissisme, de paranoïa, de manque d’empathie, et surtout de folie. Le collectif souhaite alors démettre Donald Trump de ses fonctions grâce au vingt-cinquième amendement qui stipule que le président peut être destitué s’il est “incapable d’accomplir les pouvoirs et les devoirs de son poste”. Le groupe de scientifiques a d’ailleurs lancé une pétition qui regroupe à ce jour plus de 70 000 signatures. L’émission propose de revenir sur tous ces points qui rendent le personnage Trump très inquiétant. L’écriture de ce reportage est légère et dynamique. Le ton se veut jeune pour plaire à un plus large public. Suite aux bonnes audiences de la diffusion française de l’émission, Victor Robert prépare deux autres documentaires du même acabit. L’un portera sur “Kim Jong-un Superstar”, déjà diffusé en France, et l’autre sur “l’obsession Hitler”.

 

A découvrir ce mardi 20 mars à 20h35 sur la Deux.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET