Le retour (un peu) romantique de "Game of Thrones"

Un bon gros "French Kiss" après une ballade en dragon : merci "Game of Thrones" pour ce retour saupoudré de rêve et d'amour ! D. R.
Un bon gros "French Kiss" après une ballade en dragon : merci "Game of Thrones" pour ce retour saupoudré de rêve et d'amour ! D. R.

Nous avons vu le premier épisode de la 8e et ultime saison de la série culte, où Jon Snow s'offre des sensations... inédites! Et ce n'est pas ce que vous pensez!

La très longue attente est enfin terminée! Comme annoncé le 13 janvier, la chaîne américaine payante HBO a lancé le premier des six derniers épisodes de "Game of Thrones" ce dimanche 14 avril à 21h aux Etats-Unis. Donc à trois heures du matin ce lundi en Belgique. Depuis des semaines, les millions de fans de la série-culte basée sur les romans de George R. R. Martin, et autant de médias partout dans le monde, étaient en totale ébullition. Et l'excitation n'est pas sur le point de retomber...

Nous allons tout de suite entrer dans le vif du sujet et évoquer le premier épisode de la huitième saison, qui est le 68e de la série. A l'arrivée, pas de coup de théâtre et de mort, mais on s'attendait à ça. C'est une installation, et on comprend qu'il faille laisser doucement monter la tension, qui sera à son point maximal lorsque Jon Snow (Kit Harington), Daenerys (Emilia Clarke) et leurs hommes affronteront l'Armée des Morts et le Roi de la Nuit. Cela étant, les scènes de ce "retour" s'enchaînent bien et - c'est suffisamment rare, donc on le souligne - il n'est pas trop sombre (hormis un moment révulsant!), offrant même une séquence légère et romantique... Oui oui! Enfin, preuve qu'on a accroché, c'est qu'on ne s'attendait pas, après 56 minutes, à voir déjà le générique fin! Frustrant!

Dans les lignes qui suivent, nous détaillons le contenu de l'épisode. Si vous préférez le découvrir par vous-mêmes ce lundi 15 avril sur Be TV, nous vous conseillons de stopper votre lecture ici. L'histoire reprend avec l'arrivée de Jon, Daenerys et ses deux dragons Drogon et Rhaegal à Winterfell. Pour rappel, par le passé, Jon avait abandonné son titre de roi du Nord pour, explique-t-il "chercher à le protéger et trouver des alliés." Daenerys en est une, évidemment, et plus que cela, désormais, puisque Jon a rejoint sa couche sur le bateau les conduisant dans le Nord. A son retour, il retrouve ses soeurs (qui sont en réalité ses cousines) Sansa (Sophie Turner), alias La Dame de Winterfell, et Arya (Maisie Williams). La première se montre froide avec la Khaleesi (Daenerys) et la seconde le serre chaleureusement dans ses bras en sortant l'épée, Needle, dont il lui avait fait cadeau des années auparavant. On n'avait plus vu ces deux personnages côte à côte depuis le 2e épisode de la saison 1. "Comment as-tu survécu avec un couteau dans le coeur?", lui demande-t-elle. "Je n'ai pas survécu", lui répond-il. Juste!

Entretemps, à King's Landing, la fourbe Cersei (Lena Headey), qui n'a pas l'intention d'aider Jon et les autres à lutter contre l'Armée des Morts, reçoit la visite d'Euron Greyjoy (Johan Philip "Pilou" Asbaek), qui réussit à la séduire. Après leurs ébats, il lui dit qu'il va lui "mettre un enfant" dans le ventre, or, elle est déjà enceinte de son frère jumeau Jaime (Nikolaj Coster-Waldau). De quoi lui permettre une nouvelle ruse? "Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi arrogant que toi", lui dit-elle. "Mais j'aime ça." Par ailleurs, elle fait donner une arbalète et des flèches à Bronn (Jerome Flynn) pour qu'il aille tuer ses frères Jaime et Tyrion (Peter Dinklage). Voilà qui n'est pas pour rassurer...

Chronologiquement, on voit ensuite Jon et Daenerys, très fleurs bleues, prendre du bon temps... Alors qu'elle a déjà grimpé sur le dos d'un de ses dragons, elle le fait monter sur le dos de l'autre, ce qui est une grande première pour lui. "Où est-ce que je me tiens?" demande-t-il paniqué. "Où tu peux!", lui lance-t-elle en riant. Leur ballade dans les airs est l'occasion de spectaculaires images, et après avoir atterri dans un décor de rêve et enneigé, ils se font deux "french kisses" assez torrides qui détendent résolument l'atmosphère! Un peu de douceur dans ce monde de brutes, c'est le cas de l'écrire.

Mais le retour à la réalité est moins marrante pour Jon, à qui Sansa demande : "As-tu accepté cette mission pour sauver le Nord, réellement, ou parce que tu l'aimes?" Et un peu plus tard, il a une discussion importante avec son meilleur ami Samwell Tarly (John Bradley), à qui Daenerys vient d'avouer qu'elle avait fait exécuter son père et son frère. Samwell lui apprend d'une part que lui, Jon, n'est pas, en fait, le fils de Ned Stark, mais celui de Rhaegar Targaryen... Et puis, il sème le trouble dans son esprit au sujet de Daenerys. Il lui fait comprendre que c'est lui qui devrait accéder au Trône de Fer, donc régner sur les Royaume des Sept Couronnes, et non elle. Jon lui rétorque que c'est à elle que revient ce droit. Et Samwell lâche : "Mais ferait-elle la même chose pour toi?"...

Enfin, nous ne nous étendrons pas là-dessus car c'est un moment horrifiant, mais quand le Roi de la Nuit envoie un message, il fait en sorte qu'il soit bien reçu! Rendez-vous la semaine prochaine pour le deuxième épisode de cette ultime saison, qui va forcément monter en puissance et multiplier les intrigues en les développant. Sinon, ce ne serait pas "Game of Thrones"!


 

 

 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET