A la découverte de "Coco" chez Disney Pixar

Découvrez "Coco", dès le 29 novembre au cinéma.  / D.R.
Découvrez "Coco", dès le 29 novembre au cinéma. / D.R.

Ce mardi, nous étions de retour dans les studios d'animation les plus célèbres et secrets au monde, et nous sommes entrés avec un jeune Mexicain au pays des morts...

Cinq mois après notre visite des studios Disney Pixar en marge de la sortie de "Cars 3", nous en avons rouvert les portes ce 19 septembre pour la présentation de... "Coco" ! En exclusivité, nous avons pu voir 35 minutes de cette nouvelle merveille de l'animation en images de synthèse, qui est réalisée par Lee Unkrich ("Toy Story 3") et a pour décor la petite ville mexicaine de Santa Cecilia. Miguel, son jeune héros, rêve de devenir un musicien accompli mais sa famille ne l'entend pas du tout de cette oreille. Un jour, il découvre que son arrière-arrière-grand-père n'était autre que son idole Ernesto de la Cruz, tragiquement disparu. Lorsqu'il retrouve la mythique guitare de ce dernier, il est propulsé dans le pays des morts, qui n'est vraiment pas aussi macabre et triste qu'on peut le penser !

Ce qu'il faut d'abord saluer ici, c'est l'originalité de Disney Pixar, qui a osé une histoire complètement immergée dans une culture non-américaine, et fait la lumière sur le fameux "Dia de los Muertos" ("Jour des Morts"), inscrit depuis toujours dans la tradition mexicaine. Dans l'au-delà, Miguel cotoie ses proches disparus, et aucun d'eux n'est repoussant. Bien au contraire ! L'idée, ici, est de dédramatiser la Grande Faucheuse, et pour ça, plusieurs animateurs et responsables des personnages se sont incroyablement décarcassés. Ils nous ont expliqué avec quel soin ils ont donné la vie et habillé ces squelettes très humains qui n'engendrent pas la mélancolie. Quant à leur "monde", il est plein de couleurs vives et délibérément saturées. Un festival pour les mirettes. Les figures les plus marquantes sont Hector le mort-vivant rebelle et charmant (qui a la voix de Gael Garcia Bernal dans la version originale), le chien des rues Dante et l'impressionnante "créature" Pepita, mélange de jaguar, de bélier et d'aigle.

Sorti en 2014, "La Légende de Manolo", signé 20th Century Fox, a aussi le Jour des Morts pour contexte. A l'époque, le projet de Pixar était déjà sur les rails avec une histoire pour le moins différente. Les thèmes de "Coco" sont évidemment universels puisqu'il y est surtout question des liens familiaux - que la mort interrompt hélas - et des rêves qu'on veut accomplir. Nous y reviendrons au moment de son arrivée dans les salles belges, le 29 novembre.

 

Capture d’écran 2017-09-20 à 12.06.21.png

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET