La Casa del Business

Une escape room, des shots, des burgers, des tacos... "La Casa de Papel" est partout ! © Netflix
Une escape room, des shots, des burgers, des tacos... "La Casa de Papel" est partout ! © Netflix

Au-delà des écrans, "La Casa de Papel" cartonne tout autant. Personne, non, vraiment personne n’aura ainsi pu échapper à ce braquage à l’espagnole de tous les records sur Netflix.

Surfer sur le succès des fictions télévisées n’est pas nouveau. Même quinze ans après, "Friends" continue de casser les tirelires. Primark vient en effet de sortir une toute nouvelle collection lifestyle tirée de la série. Vêtements, cuisine, literie,… tout y est pour combler les fans, un peu moins leur porte-feuille. "La Casa de Papel", carton plein sur Netflix, inspire d’autant plus les commerçants qu’il s’impose comme le feuilleton non anglophone le plus suivi de l’histoire de la plateforme. Laquelle, pour le coup, s’est empressée de signer un contrat exclusif avec son créateur, Álex Pina. En attendant, le monde profite de sa première réussite.

Outre t-shirts, déguisements, goodies et reprises de "Bella Ciao", l’entêtante rengaine chantée par les super-braqueurs masqués de la Fabrique espagnole de la monnaie, on retrouve carrément des endroits dédiés au show. Une escape room, notamment, ouvrira prochainement ses portes, à Saint-Etienne, en France. « 320 braqueurs ont tenté de réaliser le casse du siècle dans un événement exceptionnel et éphémère (étalé sur deux jours) inspiré de LA célèbre série "La Casa de Papel" », indique l’équipe du S-Cape Game sur sa page Facebook. Suite au succès fou du jeu d’évasion temporaire créé début juillet (une idée ceci dit déjà exploitée par le bar toulousain La Couleur de la Culotte, en avril) pour fêter les deux ans de l’établissement, celui-ci a décidé de renouveler l’expérience en ouvrant, cette fois, une vraie pièce à énigmes sur le même thème. La mission : aider un génie du crime à braquer une imprimerie de billets. Un assaut fictif à mener dès le mois d’octobre. (Infos : escapegamesaint-etienne.fr)

 

Pour les plus gourmands, il est aussi possible d’émoustiller ses papilles en Suisse, à Genève, où un bar éphémère (serveurs en combinaisons rouges et masques de Dali inclus) vous invite à pénétrer dans le QG du Professeur. Jusqu’au 15 septembre, le Village du soir (24, route des Jeunes - 1227 Carouge) vous propose ainsi des shots Tokyo, Moscou ou encore Berlin. Un concept également déployé à Lyon, où les menus de "La Casa del Burger", premier fast-food inspiré de "La Casa de Papel", répondent aux noms des personnages de la série. Et si vous êtes plutôt tacos, rendez-vous à Strasbourg, où "La Casa de Falfel" opère des livraisons gratuites en tenue de circonstance.

Capture d’écran 2018-08-09 à 10.38.31_0.jpg

 

Enfin, pour une sortie plus "culturelle", cap sur le Musée Grévin. La célèbre institution parisienne, en partenariat avec le géant du streaming, accueille depuis peu les statues de quatre cambrioleurs aux traits dissimulés auprès desquels il vous est permis de poser le temps d’un cliché. « On essaie toujours de suivre l'actualité et de faire vivre des moments que l'on ne peut pas vivre ailleurs », explique Véronique Berecz, porte-parole du musée de cire. « C'est six mois de travail pour créer un personnage. Comme cette envie était assez soudaine, cela aurait mis trop de temps de reproduire les vrais acteurs. » (Infos : grevin-paris.com)

 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET