Kevin Spacey : une plainte contre lui abandonnée

Un nouveau rebondissement dans les déboires juridiques de Kevin Spacey, éclaboussé par le mouvement #MeToo. © The New York Times
Un nouveau rebondissement dans les déboires juridiques de Kevin Spacey, éclaboussé par le mouvement #MeToo. © The New York Times

Un des accusateurs de la star a retiré sa plainte au civil, mais il maintient son action au pénal contre lui. Un choix qui pourrait être stratégique...

Kevin Spacey n’ira pas plaider son innocence au civil. Le jeune homme de 18 ans qui l’accuse d’agression sexuelle vient de retirer sa plainte. Ce dernier affirme que l’acteur lui a attrapé ses parties intimes il y a trois ans de cela dans un bar du Massachusetts où il travaillait. Il a porté plainte contre l’acteur au pénal, puis au civil et c’est cette dernière action qu’il abandonne. La star de "House of Cards", qui a plaidé non coupable, devra en revanche défendre ses intérêts au pénal, où il risque une peine de prison. Selon la presse américaine, le choix de la victime présumée pourrait s'expliquer par la signature d'un accord entre les deux parties, ou afin de ne pas nuire à l'action pénale, qui était déjà en cours au moment de la plainte civile. LIRE EGALEMENT : "Kevin Spacey formellement inculpé" Le comédien est devenu l’un des grands noms visés par de

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET