Julie Denayer : "Je me réjouis que "Face au juge" plaise aux jeunes !"

"Face au juge", l'émission de Julie Denayer, connaît un succès d'audience historique. © RTL-TVI
"Face au juge", l'émission de Julie Denayer, connaît un succès d'audience historique. © RTL-TVI

Le dernier numéro de "Face au juge" a réuni plus de 700 000 téléspectateurs. Un succès télé que nous commente la journaliste Julie Denayer.


715 393 téléspectateurs pour l’avant-dernier numéro de "Face au juge", un record historique !

Je suis surtout contente pour l’équipe. Réaliser cette émission prend des mois et ce résultat est le fruit d’un travail collectif. J’ai la chance d’être entourée d’une équipe formidable.

Ce succès, comment l’expliquez-vous ?

Eh bien, d’après les nombreux retours des téléspectateurs, je peux dire que l’opinion générale qui se dégage est qu’on apprend des choses en regardant "Face au juge", en même temps qu’on ne voit pas le temps passer. Effectivement, nous veillons au montage à insérer aussi des moments légers que nous avons filmés.

Le plus étonnant est que "Face au juge" est regardé par un jeune sur deux dans la tranche des 15-34 ans !

Je m’en réjouis et ma première réaction a été de me dire : "Chouette, les jeunes reviennent devant la télé alors qu’ils la délaissent pour le Web !" Je crois que cela est dû au fait que l’émission dépoussière et démystifie la justice, et elle le fait de façon ludique. J’ignore si je détiens la bonne explication mais je crois que pour les jeunes, la justice a un côté mystérieux, ils découvrent un monde en somme avec "Face au juge", tout en passant un bon moment.

Ces résultats vous amènent-ils à réfléchir à une saison 5 dans un format différent ?

Tout d’abord, à ce jour, il n’y a aucune confirmation qu’une nouvelle saison sera programmée, même si les chiffres sont encourageants. Ceci dit, je ne suis pas d’avis qu’il faille tout révolutionner, tout bousculer. A chaque saison, j’essaie d’apporter une nouveauté sans perdre l’essence du programme. En tout cas, mon objectif restera de continuer à montrer la justice au quotidien, des histoires proches de nous. C’est ce qui fait la force de "Face au juge".

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET