Jude Law : " Je prends du plaisir à jouer les méchants "

 © Warner
© Warner

Dans cette relecture de la célèbre légende, réalisée par Guy Ritchie, le comédien incarne le terrifiant roi Vortigern, qui a accédé au trône en tuant les parents d’Arthur. Confessions d’un meurtrier…

Qu'est-ce qui vous a poussé à accepter un pareil rôle ?Tout d'abord le fait que Guy Ritchie est un ami. C'est mon troisième film avec lui après avoir incarné Watson dans les deux " Sherlock Holmes ". Il est à mes yeux l'un des rares réalisateurs à avoir une véritable signature. Et on retrouve sa patte ici. " Arthur " est un authentique film de Guy Ritchie. Lorsqu'on a tourné ensemble " Sherlock ", j'étais intrigué de voir comment sa griffe conviendrait à un suspense situé à l'époque victorienne. Et ici, je voulais savoir de quelle façon il s'emparerait du film de chevaliers, avec des magiciens.Comment se sent-on lorsqu'on se glisse dans la peau du méchant de service ?C'est vraiment amusant à faire. Vortigern est guidé par des forces obscures. En tant qu'acteur, c'est un réel plaisir à jouer, non seulement parce que c'est un méchant, mais aussi car il a d'immenses pouvoirs.De

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET