Jonathan Bradfer: "Le Mont Blanc m'a permis de revivre des choses plus simples"

Mi-juin, une équipe d'une quinzaine de personnes, dont des journalistes de la RTBF et des personnes au handicap physique ou mental, entreprenaient l'ascension du Mont Blanc. Trois mois plus tard, Jonathan Bradfer, présentateur du "15 minutes", revient sur cette expérience interpellante.

En cette fin de matinée, une trentaine de personnes découvrent le documentaire réalisé pour Cap 48 sur ce défi.  Les membres de cette aventure menée par le journaliste David Bertrand sont présents et découvrent, émus, les réactions des uns et des autres tout le long de l'épreuve. Entre rires et larmes discrètement écrasées, chacun se replonge dans cette aventure, vécue avec ou sans handicap. "Pour la première fois de ma vie, j'ai l'impression d'avoir compris ce que signifie le mot "ensemble"" confie Delphine Simon. Eby Brouzakis, journaliste sportif RTBF est confronté, lui, à  sa difficulté physique, sur grand écran: "Petit, j'ai eu la poliomyélite et ma jambe gauche ne s'en est pas sortie indemne: mes muscles affaiblis n'ont pas beaucoup de force. Grimper le Mont Blanc ne s'est pas fait sans mal, j'ai d'ailleurs cru que je n'y arriverais pas. Me revoir craquer dans ce documentaire me touche". "Les émotions sont restée

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET