Jérôme Colin : "Le père parfait n’existe pas!"

Homme de radio et de télé, Jérôme Colin est aussi un excellent écrivain. © Ganaëlle Glume
Homme de radio et de télé, Jérôme Colin est aussi un excellent écrivain. © Ganaëlle Glume

Le chauffeur de "Hep Taxi !", qui anime nos après-midi sur la Première aussi, sort aujourd'hui son 2e roman.

Dans "Le champ de bataille" (Allary Editions), Jérôme Colin traite de la difficulté d’être parent d’adolescent. Un livre drôle parfois, très touchant et qui sonne juste du début à la fin. On a adoré! Le livre est écrit en "je", par un père qui craque devant son fils de 15 ans. Du coup, on se demande quelle est la part autobiographique… Ce sont les adolescents ! J’ai moi-même trois enfants de 17, 16 et 14 ans, soit une espèce d’armée sous mon toit, ce qui est à la fois fascinant et un calvaire. C’est ce que dit le livre : qu’est-ce que c’est dingue d’avoir des ados ! Qu’est-ce que c’est incontrôlable, qu’est-ce que ça fait peur. T’as envie de les protéger et en même temps, ils n’ont plus envie d’être protégés par toi… Comme moi, le père du roman a adoré avoir des bébés, des petits êtres qui lui serraient le visage avec leurs petites mains. C’était fantastique ! Mais cet amour absolu n’existe plus, parce que l’adolescent

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET