Jérémy Frérot : "Je dois travailler dur pour me faire une place"

"Je suis un nouvel artiste", souligne Jérémy Frérot, ex-Fréro Delavega. "Je dois travailler inlassablement." © Yann Orhan
"Je suis un nouvel artiste", souligne Jérémy Frérot, ex-Fréro Delavega. "Je dois travailler inlassablement." © Yann Orhan

Après la sortie de son premier album en solo, l’ex-Fréro Delavega, révélé par "The Voice : la plus belle voix", vient défendre ses chansons sur scène, ce vendredi 19 avril, à Mons.

Six mois après la sortie de votre album, "Matriochka", comment vivez-vous cette première expérience en solo ? Ça se passe très bien. Je suis fort entouré, avec beaucoup de gens qui m’aident. Bien sûr, il y a des moments plus durs. Ça demande plus d’énergie quand on est en solo, mais on est récompensé quand ça marche. Et du coup, les émotions sont aussi plus fortes. Mais c’est vrai que le travail seul ou à deux, c’est totalement différent. Là, je dois vraiment travailler dur pour me faire une place. Avec Fréro Delavega, on bossait beaucoup aussi, mais on avait été lancés par une émission, "The Voice", et ça a marché presque tout seul. LIRE EGALEMENT : "Fréro Delavega, les raisons de la séparation"

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET