Jean-Luc Reichmann : "Bastien représentait la joie de vivre"

Adepte de slam, l'ex-candidat des "Douze coups de midi" était très actif dans le milieu associatif... © TF1
Adepte de slam, l'ex-candidat des "Douze coups de midi" était très actif dans le milieu associatif... © TF1

L'animateur a réagi avec beaucoup de tristesse au décès de Bastien, un ex-candidat des "Douze coups de midi".

Bastien Payet, un candidat des "Douze coups de midi" passé sur le plateau de l’émission durant l’été dernier, s'est fait agresser dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 mars et il n'a pas survécu à ses blessures. C'est Christian Quesada qui a relayé l'information sur Twitter. "Assassiné lâchement par trois enc***s à qui il reprochait des paroles déplacées envers des amies filles... honteux quelle tristesse ! Pensées à sa famille et ses proches !!", a déploré le grand champion du jeu de TF1 hier sur Twitter. Jean-Luc Reichmann, qui présente l'émission depuis 2010, a lui aussi réagi à l'annonce tragique sur le réseau social, publiant une vidéo de l'émouvant slam qu'avait interprété le candidat lors de sa participation, accompagnée de ces mots : "Notre famille est en deuil. Très mauvaise nouvelle. Bastien de Reims, sur le plateau des 12 Coups de midi, nous avait offert un moment d'émotion hors normes. Un de ces moments suspendus que l'on ne peut oublier dans une vie. A 23 ans, Bastien représentait la joie de vivre."

Les proches de l'ex-candidat ont également partagé leur douleur sur les réseaux sociaux dans la journée qui a suivi le drame. Relayée par un ami, la maman du Rémois a tenu à lui rendre hommage poignant sur Facebook : "Mon fils, l'homme de ma vie, ma plus grande fierté m'a été arraché sauvagement (...) et est mort dans nos bras ce 10 mars à 4h55. Je t'aime mon petit chat, je ne sais pas comment je vais vivre sans toi (...). Ta mioum qui t'adore pour toujours." Plus tard dans la journée, c'est la petite-amie du défunt qui lui a fait une déclaration. "L’amour de ma vie nous a quittés, quelques secondes ont suffi pour t’enlever à nos vies. Mais Bastien, n’oublie jamais que je t’aime, je t’aimais et je t’aimerai toute ma vie" a-t-elle écrit sur sa page Facebook personnelle.

D'après L’Est Républicain, les faits se sont déroulés vers 3h00 du matin en plein centre de Reims, lorsque le jeune homme a été pris à partie par trois hommes qui l’ont roué de coups au niveau de la tête. Transporté en urgence à l’hôpital, l’étudiant de 23 ans a malheureusement succombé à ses blessures dans la matinée de dimanche. Aux dires du procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette, l’agression a été commise par trois étudiants, dont un arrêté sur les lieux de l’agression "dans un état d’alcoolisation avancé". Les deux autres ont été interpellés le lendemain et se "renvoient maintenant la balle" en ce qui concerne les coups portés.

Une agression des plus incompréhensibles et abjectes quand on sait que Bastien Payet était très impliqué dans la vie associative locale, à la fois musicien et secrétaire du club de football de Saint-Brice-Courcelle, une commune proche de Reims. Les Ateliers Slam de Reims, collectif dont il était membre, a par ailleurs lancé une cagnotte afin de soutenir sa famille dans les frais de justice. Ils organiseront également très bientôt une scène ouverte en hommage à leur ami.

© Fiona Gahimbare & Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET