Jean-Claude Van Damme... "trumpiste" ?

Jean-Claude Van Damme... "trumpiste" ? Capture d'écran
Jean-Claude Van Damme... "trumpiste" ? Capture d'écran

A en croire ses dernières déclarations sur le plateau du "Grand Journal" de Canal +, notre compatriote JCVD serait un admirateur du politicien américain le plus controversé de la course à la présidentielle, Donald Trump.

Depuis quelques jours, l'Amérique semble prendre la mesure de la menace que représente le candidat à la présidence Donald Trump pour la démocratie et la paix dans le monde. Et les stars montent au créneau. La première charge, c'est Sacha Baron Cohen qui l'avait tirée, avec cette scène dans son film "Grimsby" (le 23 mars chez nous) où Trump est censé attraper par inadvertance le sida. Jane Fonda, Michael Moore, George Clooney dénoncent bien sûr le triste sire. Plus inattendu, Katy Perry et le Britannique Elton John ont aussi apporté leur soutien clair à Hilary Clinton. Miley Cyrus, Cher, Whoopi Goldberg, Neve Campbell, Samuel L Jackson promettent aussi de quitter le pays si Trump est élu.

Tout le monde est-il pour autant contre lui ? Non, le top Gisele Bündchen, Dennis Rodman (qui soutient aussi Kim Jong-un !), Lou "Hulk" Ferrigno et Mike Tyson sont de son côté. Même chose pour Clint Eastwood, et visiblement... Jean-Claude Van Damme !

L'acteur belge, récemment invité à la table du "Grand Journal" de Canal +, a en effet pris parti pour le Républicain dans la course à la présidentielle américaine, vantant notamment son franc-parler et sa "grande virilité". " Trump est un monsieur qui fait du business. Il adore son pays et adore les gens. Il a une manière très droite de parler, il dit ce qu'il pense. (...) C'est une personne qui connaît tout, qui s'intéresse à tout ", a déclaré avec ferveur notre compatriote, sous les regards quelque peu stupéfaits du public, de Christine Ockrent et Maïtena Biraben, entre autres.

Et de poursuivre, en balayant d'un revers de la main les accusations de sexisme et d'homophobie du candidat : " L'Amérique va tomber dans un trou. Pensez à un businessman qui va mettre dans  sa poche des gens pas très sympathiques pour redresser le pays. Il veut redresser le pays financièrement parlant. (...) Il va faire un système, régler une économie dans son pays parce que c'est un businessman. Il va s'asseoir avec des gars comme Poutine, il va enlever sa cravate, il va boire une vodka à la russe et il saura parler à la russe et après il va faire de son mieux ! "

Mais, malgré tous ces beaux mots... JCVD ne se considère pas pour autant "Trumpiste". " (...) Je suis pour la solution qui va aider un pays", a-t-il confié, en appuyant bien sur le fait qu'il ne "soutient a absolument personne. "

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET