Jean-Baptiste Guegan : "Entre Johnny et moi, il y a une similitude de vie"

"Comme beaucoup d’artistes, j’ai eu un passage à vide", nous confie Jean-Baptiste Guégan. © Yann Orhan
"Comme beaucoup d’artistes, j’ai eu un passage à vide", nous confie Jean-Baptiste Guégan. © Yann Orhan

Il est sans conteste l’un des phénomènes musicaux de l’année. Celui qui est considéré comme le meilleur sosie vocal de Johnny Hallyday évoque avec nous son parcours… qui a souvent été aussi rock’n’roll que celui de son idole !

Avant même de chanter Johnny, est-ce que vous étiez déjà fan de lui ? Bien sûr. Je l’ai vu pour la première fois en concert en 1992. C’était à Bercy. J’avais 9 ans. Quand vous allez assister à un de ses spectacles sans savoir à quoi vous attendre et que vous voyez arriver une bête de scène comme lui, vous en prenez plein la gueule ! Au départ, vous vous destiniez à devenir menuisier-ébéniste… Je me suis dirigé vers ça car j’aimais bien le bois. J’adore l’odeur qu’il dégage. C’était un métier qui m’attirait vraiment. Mais en sortant de l’école, après mes études de menuisier-ébéniste, je ne trouvais pas de boulot. Je me suis retrouvé dans le contreplaqué, ce qui ne me séduisait pas du tout. J’ai alors changé de cap et j’ai commencé à gagner ma vie en chantant Johnny. Quand avez-vous compris que vous aviez la même voix que lui ? On me le disait bien sûr dans ma famille,

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET