"Insatiable" : cette série qui fait jaser...

Le pitch d"Insatiable" enflamme la Toile. © Netflix
Le pitch d"Insatiable" enflamme la Toile. © Netflix

La nouvelle teen comédie de Netflix débarque ce 10 août sur la plateforme. Mais elle a déjà fait les gros titres ! Retour sur la polémique.

De mémoire, jamais une série Netflix n’aura autant défrayé la chronique avant sa diffusion. Taxée de grossophobie, elle a même vu, à la suite d'une bande-annonce publiée le 19 juillet dernier, une pétition être lancée pour interdire sa mise en ligne, ce 10 août, sur la plateforme.

Pour rappel : "Insatiable" raconte le destin de Patty, une adolescente obèse qui subit les insultes et moqueries de ses camarades de lycée. Incapable de manger à la suite d’un accident, elle deviendra filiforme et n’aura qu’une idée en tête : se venger. Un pitch qui passe mal sur la Toile...

Nombre d’internautes estiment de fait que le show encouragerait les jeunes "à jauger leur valeur à partir de leur corps", en plus de "perpétuer la toxicité de la culture du régime" et "l’objectification" du corps féminin. Maigrir pour être belle, c’est le message que retiennent plus de 200.000 pétitionnaires en colère. Lesquels pointent également du doigt la méthode utilisée pour illustrer le "passé" de l'héroïne, qui consiste à mettre en scène une fille mince dans un costume pour paraître enrobée (à la manière de Gwyneth Paltrow dans "L'Amour extra-large"), elle aussi - surtout à l'heure d'aujourd'hui - fâcheuse.

Sur le banc des accusés

« En tant que personne pour qui la manière dont les corps, en particulier ceux des femmes, sont moqués ou policés, est choquante, j’étais enthousiasmée à l’idée de travailler sur “Insatiable” car c’est une série qui fait face à ces questions à travers la satire », s'est défendue l’actrice principale, Debby Ryan ("La Vie de croisière de Zack et Cody", "Les Mystères de Laura"), pour qui l’objectif est de "montrer du doigt ceux qui harcèlent" afin d’éveiller les consciences. « Nous ne faisons pas ça pour faire honte aux personnes en surpoids. Nous voulons porter un regard aigu sur des systèmes dangereux et inadéquats qui mettent sur un pied d’égalité minceur et valeur. »

« Nous ne discriminons pas Patty. Nous abordons, par le biais de la comédie, les dégâts causés par la grossophobie », avance quant à elle Alyssa Milano ("Charmed", "Mistresses",...), également au casting.

Netflix, de son côté, n'a jamais eu l’intention de déprogrammer sa nouvelle production. « Le message ultime est d’être à l’aise avec soi-même », arguait, la semaine dernière, le géant américain.

Reste à nous faire notre propre avis !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET