"House of Cards" : Robin Wright évoque le renvoi de Kevin Spacey

Après le scandale qui a touché Kevin Spacey, Robin Wright a repris le flambeau, devenant la star principale de "House of Cards" © NBC
Après le scandale qui a touché Kevin Spacey, Robin Wright a repris le flambeau, devenant la star principale de "House of Cards" © NBC

L'actrice vient de briser le silence, plus de six mois après les accusations d'agressions sexuelles contre sa co-star et son éviction totale de la série.

Comme la production de Netflix, Robin Wright a été prise au dépourvu lorsque le scandale s’est abattu sur Kevin Spacey, qui campait alors le rôle du président Frank Underwood dans "House of Cards". L'actrice, qui incarne la femme du personnage de l’acteur en disgrâce, a préféré rester silencieuse et éviter tout commentaire jusqu’à aujourd’hui. "Kevin et moi, nous ne nous connaissions qu'entre les scènes et les coupures, et entre les mises en place, où nous rigolions", vient-elle d'expliquer sur le plateau de "Today". "Je ne connaissais pas vraiment l'homme qu'il était. Je connaissais juste l'incroyable artiste qu'il est."

Ces commentaires viennent juste après que Patricia Clarkson, membre du casting de la fiction politique, a crédité la star d’avoir su remettre le projet sur pied après le marasme des accusations. "C’est vraiment la géniale Robin Wright qui a œuvré pour rassembler tout le monde", a déclaré la comédienne lors de son passage dans l’émission "The Talk". "Nous avons de formidables showrunners, Frank (Pugliese) et Melissa (James Gibson), et ils se sont tués à la tâche pour repenser toute la série. Elle ne fait que 8 épisodes." Celle qui qui incarne Jane Davis insiste : "Robin a géré tout cela pour que les gens puissent conserver leur source de revenus, car quand les séries disparaissent (du jour au lendemain), certaines personnes ne sont pas payées. Je pense que ce sera une saison vraiment incroyable."

L’avenir de la première série originale de Netflix a été mis en péril suite au scandale qui entoure depuis la fin de l’année dernière son acteur principal. Après les révélations sur le producteur Harvey Weinstein (accusé de harcèlement sexuel, agression et viol par plusieurs femmes), les langues se sont déliées sur les coulisses de l’industrie du film. Le comédien Anthony Rapp a ainsi dénoncé les agissements dont il affirme avoir été victime de la part de Kevin Spacey, qu’il accuse d’avoir tenté d’abuser de lui lorsqu’il n’avait que 14 ans et lui 26. Depuis cette première accusation, de nombreuses autres ont suivi : le théâtre Old Vic à Londres, où la star d'"American Beauty" a officié comme directeur artistique de 2003 à 2015, a reçu plus de 20 plaintes mettant en cause son comportement et la police britannique a ouvert six enquêtes suite à des accusations de harcèlement sexuel portées à son encontre.

Aujourd’hui, tout le monde attend de pied ferme la sixième et ultime saison de "House of Cards", dont le tournage s’est terminé fin mai et qui devrait être diffusée sur Netflix à l’automne, mais aucune date précise n’a été annoncée pour l’instant. Aux côtés du casting habituel, les fans pourront par ailleurs y retrouver Greg Kinnear et Diane Lane.

© Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET