Héritage de Johnny : le récapitulatif de l’affaire qui a secoué le monde people

Johnny Hallyday a laissé derrière lui une famille désunie qui se déchire son héritage ©Reporters
Johnny Hallyday a laissé derrière lui une famille désunie qui se déchire son héritage ©Reporters

Il y a maintenant plus d’un mois, Laura Smet adressait à son père une lettre posthume qui allait mettre en lumière les détails de l’héritage de Johnny Hallyday. Depuis, deux clans s’affrontent, et l’affaire est portée devant les tribunaux ce jeudi.

Mercredi 6 décembre : la mort de l’icône
La nouvelle est tombée pendant la nuit. Vous l’avez probablement appris à votre réveil. Johnny Hallyday est mort la veille à 22h10 à l’âge de 74 ans. C’est par un communiqué de presse que Laeticia Hallyday annonce son décès : “Johnny Hallyday est parti. […] J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires”. À la suite de cette annonce, de nombreux artistes ont tenu à saluer le rockeur, et un hommage populaire lui a été rendu le 9 décembre. Devant une foule d’un million de personnes, son convoi funéraire a descendu les Champs-Elysées. 15 millions de Français et 800 000 Belges étaient devant leur poste pour un dernier au revoir au chanteur.

Lundi 12 février : la lettre ouverte de Laura
Un communiqué des avocats de Laura Smet transmis à l’AFP dévoile que la fille de Johnny a l'intention de contester les dispositions du testament de son père, qui accordent à Laeticia, sa femme, “l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste”. 
Ce même jour, Laura Smet publie une lettre posthume dans laquelle elle explique à son père pourquoi elle a choisi de se battre. Elle écrit : “‘Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ? Je t’entends, papa, et moi, j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille, c’est comme ça…” C’est cette lettre qui déclenche un séisme médiatique, auquel Laeticia réagit dans la soirée. Dans un communiqué, elle exprime notamment son "écœurement de l'irruption médiatique autour de la succession de son époux".

Jeudi 15 février : Johnny considère que les enfants ont reçu leur dû
À la fin de cette semaine riche en rebondissements, RTL publie un document expliquant pourquoi les deux aînés du Taulier étaient retirés de son testament. Johnny Hallyday écrit : “ils ont déjà reçu leur dû par le passé”. Sous cette phrase se cachent des donations que le chanteur a fait à ses deux premiers enfants. Pour Laura, l’interprète de “Allumer le feu” avait acheté un appartement de 442.000 euros en 2003, puis un autre en 2007 d’une valeur de 450.000 euros. Par ailleurs, Laura Smet recevait 5000 euros tous les mois par virement bancaire de la part de son père. D’autre part, ce dernier avait légué à David en 2002 sa part de la Villa Montmorency dans laquelle il avait vécu avec Sylvie Vartan. Un chiffre estimé à 10 millions d’euros. Johnny avait le sentiment d’avoir trop donné à ses deux premiers enfants, et voulait rétablir l’équilibre avec Jade et Joy, les deux petites filles qu’il a adoptées avec sa femme Laeticia. 

Samedi 17 février : Laura fait appel à la justice
C’est le premier acte d’une longue procédure judiciaire. Dans un communiqué, on apprend que Laura Smet a décidé de saisir la justice de façon à “prendre connaissance du projet d'album posthume afin de pouvoir exercer ses prérogatives d'héritier, pour pouvoir confirmer le respect de l'intégrité artistique de l'entier contenu de cet album”. Par ailleurs, Laura et David ont également demandé le gel des biens immobiliers du chanteur, soit plusieurs villas de luxe, et la mise sous séquestre de ses droits d'artiste. C’est à ce moment qu’est fixée la date du jeudi 15 mars pour régler ce litige. 

Jeudi 22 février : la réponse très sèche de Laeticia
Le magazine “Le Point” dévoile le contenu de la lettre dans laquelle Laeticia répond à David et Laura qui voulaient contester le testament de leur père en justice. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entente familiale affichée lors des funérailles du chanteur n’est plus de mise. Laeticia écrit : “Laura, David, c'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre. [...] Cette requête, assortie d'un délai de 48 heures pour s'exécuter, prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée”. 

Dimanche 25 février : Sylvie Vartan s’exprime
Invitée par Laurent Delahousse sur le plateau de son émission “19h le dimanche”, Sylvie Vartan s’est exprimée sur l’affaire de l’héritage de son ex-époux. Regrettant d’abord l’organisation de l’hommage populaire qu’elle a senti trop calculée au millimètre près, la chanteuse s’est confiée sur l’affaire qui oppose Laeticia à Laura et David, son fils : “J'ai du mal à croire que l'homme que j'ai aimé ait pu renier son sang, son histoire. C'est inimaginable le reniement d'un père. Je ne crois pas que Johnny ait pu être capable de ça”.

Jeudi 1er mars : Laeticia nie avoir manipulé Johnny
C’est via un communiqué publié par son avocat que Laeticia Hallyday riposte face aux accusations auxquelles elle fait face depuis la publication du testament de son époux. Me Ardavan Amir-Aslani a expliqué que “des personnes, dont la plupart n'étaient plus en relation avec Johnny Hallyday depuis des années, s'expriment aujourd'hui en son nom afin de mettre en doute ses dernières volontés en invoquant notamment un soi-disant état de faiblesse”. À travers ce communiqué, la veuve de Johnny nie avoir manipulé son mari. 

Lundi 5 mars : Nathalie Baye parle pour la première fois
Sa parole était très attendue puisqu’elle ne s’était pas exprimée depuis le début de l’affaire. Nathalie Baye, la mère de Laura, publie un communiqué sur le site du journal “Le Figaro” dans lequel elle apporte tout son soutien aux deux aînés de Johnny Hallyday. Elle critique par ailleurs Laeticia Hallyday et la relation qu’elle avait établie avec David et Laura : “Malheureusement, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère. Johnny en a beaucoup souffert, David et Laura aussi. Il y avait l'apparence, photos familiales à l'appui, mais la réalité était beaucoup moins gracieuse”. À propos du testament, elle comprend le combat que mènent sa fille et son beau-fils : “Être nié dans cette filiation artistique est reçue comme une vraie douleur et une grande injustice. Que faut-il faire pour retrouver la raison ? Tous ceux qui ont aimé Johnny ne peuvent que le souhaiter”. 

Jeudi 15 mars : l'affaire portée devant la justice
L'objet de l’audience qui aura lieu demain est de trancher sur la demande déposée par Laura Smet et David Hallyday sur l'album posthume du Taulier. Laeticia Hallyday, elle, ne sera pas là, retenue aux Etats-Unis pour des raisons administratives. L’audience démarrera à 14h30, et devrait apporter son lot de surprises et de rebondissements. 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET