Harvey Weinstein licencié de son entreprise

Le licenciement d'Harvey Weinstien a pris effet immédiatement ! ©WENN.com

Une décision qui fait suite à des accusations de harcèlement sexuel publiées dans le New York Times.

Harvey Weinstein, le producteur de cinéma accusé de harcèlement sexuel, a été licencié de sa propre entreprise. La décision a été prise dimanche 8 octobre après une histoire explosive publiée par le New York Times la semaine dernière. Le dossier en question a révélé des accusations de harcèlement déposées par plusieurs femmes qui affirment qu’il leur aurait fait des avances inappropriées.

Le comité directeur du studio a publié un communiqué détaillant leur choix. "A la lumière des nouvelles informations qui ont émergées à propos d’écarts de conduite de la part d’Harvey Weinstein ces derniers jours, les directeurs de la Weinstein Company (Robert Weinstein, Richard Koenigsberg et Tarak Ben Ammar) ont décidé de mettre fin à l’emploi d’Harvey Weinstein à la Weinstein Company et l’en ont informé. Cette décision prend effet immédiatement."

La nouvelle suit l’annonce d’Harvey Weinstein de déclarer qu’il prenait un congé de l’entreprise, et a expliqué ses actions dans un communiqué publié par Page Six.  "Je suis devenu majeur dans les années 1960 et 1970, quand les règles à propos de l’attitude au travail étaient différentes. C’était la culture de l’époque. J’ai aussi le pire tempérament au monde, mon système ne marche pas, et parfois je crée trop de tension. Je perds mes moyens et je suis émotif, c’est pour ça que je vois un thérapeute et que je me mets en retrait."

Dans son article du New York Times, les journalistes Jodi Kantor et Megan Twohey maintiennent : "Weinstein a obtenu un règlement à l’amiable au moins huit fois avec des femmes". En outre, le duo cite deux femmes, non nommées, qui ont partagé des détails de leurs propres rencontres avec le producteur.

 

© Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET