George Clooney explore les années 50

George Clooney au Festival international du film de Toronto le 8 septembre 2017 © Reporters

L'acteur et réalisateur fait en ce moment la tournée des festivals pour présenter son dernier long-métrage, "Bienvenue à Suburbicon", avec Matt Damon et Julianne Moore.

George Clooney se prépare à dévoiler son nouveau film, qui se déroule à la fin des années 50 et suit l‘histoire de Gardner Lodge, joué par Matt Damon, qui atterrit dans une petite ville où se mêlent trahisons, cachoteries et violence.

Evoquant les décors et l'ambiance du film, l’acteur et cinéaste a expliqué qu'il a regardé le travail du réalisateur allemand Douglas Sirk, connu pour des long-métrages tels que "Tout ce que le ciel permet" de 1955. « Plus précisément, nous avons regardé 'Écrit sur du vent'" a-t-il déclaré au magazine Empire, "Nous voulions prendre l’image que nous avons des années 50 et la mettre en perspective. Tout semblait beaucoup plus simple à cette époque. Bien sûr, ce n'était plus simple que si vous étiez un homme blanc. Tous les autres ont passé des moments assez difficiles. »

"Bienvenue à Suburbicon" est basé sur un scénario des frères Coen, écrit en 1986, peu de temps après la sortie de leur film "Sang pour Sang". Mais lorsque George Clooney s’est attelé au projet, il a décidé d’emmener le concept dans une direction légèrement différente. « J'avais écrit un scénario sur "Crisis à Levittown" (documentaire de 1957 sur le racisme auquel fait face une famille de classe moyenne noire qui s'installe dans un quartier blanc). Je voulais parler de construction de murs et des minorités boucs émissaires. Des thèmes qui malheureusement ne perdent jamais de leur pertinence. En même temps, j'ai sorti une version de "Bienvenue à Suburbicon" de 1999 et je pensais que les deux histoires s’associaient parfaitement », a déclaré la star de 56 ans.

Le film, dans lequel on retrouve également Julianne Moore et Oscar Isaac, a été présenté à la Mostra de Venise début septembre. Il est prévu en salles le 6 décembre prochain.


© Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET