François Damiens : “Je suis un père super-discret”

Maleaume Paquin et François Damiens dans "Fourmi".  © Mars Films
Maleaume Paquin et François Damiens dans "Fourmi". © Mars Films

Après “Mon ket”, notre compatriote retrouve un rôle de père barré qu’il parvient à rendre attachant dans “Fourmi”, une fable sociale et tendre qui sort ce 11 septembre. Rencontre.

Sur le terrain de foot d’une bourgade du Nord, l’équipe Minime locale joue sous le regard des parents. Théo, surnommé Fourmi à cause de sa petite taille, s'y montre à son avantage. Un vrai Maradona en herbe, mais qui se fait tacler et se retrouve par terre. Son père surgit alors, vociférant et imbibé. “Il y a faute, non de Dieu !” hurle l’énergumène, qui apostrophe tout le monde, veut monter sur le terrain et régler l’affaire à coups de poings. Voilà le début de “Fourmi”, avec François Damiens.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET