Festival de Cannes : les larmes d'Alain Delon

"Ce soir, pour moi, plus qu’une fin de carrière, c’est une fin de vie" a déclaré Alain Delon lors de la remise de sa Palme d'or d'honneur au Festival de Cannes, ce 19 mai 2019.. © Isopix
"Ce soir, pour moi, plus qu’une fin de carrière, c’est une fin de vie" a déclaré Alain Delon lors de la remise de sa Palme d'or d'honneur au Festival de Cannes, ce 19 mai 2019.. © Isopix

Le monstre sacré du cinéma a reçu les honneurs du Festival de Cannes, ce dimanche 19 mai 2019. Aux côtés de sa fille Anouchka, il n'a pas caché son émotion.

Malgré la polémique qui l'entoure et enfle depuis les dernières mises au point de son fils, Anthony Delon... le "Samouraï" est apparu victorieux sur le tapis rouge de la 72e édition du Festival de Cannes, où il était attendu pour recevoir la fameuse Palme d'or d'honneur. LIRE EGALEMENT : "Alain Delon amène un parfum de scandale sur le Festival de Cannes" A 83 ans, l'acteur - qui s'était retrouvé sept fois en compétition sans jamais repartir avec un prix - a enfin accepté que l'intégralité de sa carrière soit récompensée sur la Croisette, laquelle salue sa "magnifique présence" dans l'histoire du septième art. "Je vais vous demande pardon car ce soir, pour moi, plus qu’une fin de carrière, c’est une fin de vie", a-t-il déclaré à l'assemblée, la voix tremblante d'émotion. "C’est un peu un hommage posthume, mais de mon vivant." "Paraît-il, je suis une star" Une phrase qui n'a pas manqué de faire sourire sa fille, Anouchka, présente à ses côtés. C'est elle, désignée comme son exécu

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET