Felice Mazzù :  " Etre un bon client n’est pas toujours positif "

 © Capture d’écran/RTL
© Capture d’écran/RTL

L’ex-entraîneur du Sporting de Charleroi et de Genk est la nouvelle recrue de RTL Sport pour les soirées de Champions League. Il revient sur cette nouvelle expérience.

Vous aviez déjà travaillé avec Proximus, mais que retirez-vous de ce rôle de consultant sur Club RTL ?C’est une belle expérience, avec une équipe emmenée par Anne Ruwet, qui est très conviviale. Je me suis tout de suite senti bien. Le travail, fondamentalement, ne change pas. On évoque les mêmes thèmes, on analyse de la même manière. La seule vraie différence, c’est que, chez Proximus, c’était en " multilive ". On regardait plusieurs matchs. Ici, on se concentre sur deux rencontres.Ça demande beaucoup de préparation ?Ça dépend de chacun, mais effectivement, j’ai travaillé plusieurs heures pour avoir un certaine base avant de me présenter sur le plateau. Mais j’ai eu la chance de commenter le match contre Naples, que j’avais affronté avec l’équipe de Genk. Je savais déjà un peu où on allait. J’avais bossé sur Dries Mertens, et ça s’est révélé pertinent, car il a marqué de la façon que j’ava

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET