Fabrice Luchini, d’apprenti coiffeur à grand comédien

Le fabuleux destin de Fabrice Luchini Archive CTR
Le fabuleux destin de Fabrice Luchini Archive CTR

Un signe qui ne trompe pas que les ans passent pour le comédien : il a droit à son portrait dans "Un jour, un destin", créé par Laurent Delahousse.

Fabrice Luchini, qui fêtera ses 67 ans le 1er novembre prochain, inaugure la déjà douzième saison de "Un jour, un destin", cette série documentaire qui a su s’imposer comme un classique. Mais si l’âge est là, la vivacité d’esprit et du verbe du prince des saltimbanques reste intacte !

Vous aurez l’occasion de le constater ce soir, le réalisateur Laurent Allen-Caron assure que malgré son emploi du temps surchargé, l’acteur s’est prêté avec beaucoup de générosité à l’exercice. Et pourtant, Luchini reprend à la rentrée son spectacle "Des écrivains parlent d’argent", va jouer dans "Alice et le maire" et a achevé le tournage de deux films.

Il y a "Un homme pressé", qui sortira à l’automne, où il interprète ce qui doit être le pire cauchemar pour lui : un homme à l’élocution et la mémoire brisées après un AVC, qui tente de se reconstruire. Après leur rencontre dans "10 pour cent", il a retrouvé aussi Camille Cottin dans "Le mystère Henri Pick", l’adaptation du roman de David Foenkinos.

Mais ce soir, après le séduisant "L’hermine", où il est un magistrat troublé par une jurée, un ancien amour, c’est donc un portrait intime de Robert (son vrai prénom) Luchini que vous découvrirez. Enfant d’un marchand de fruits et légumes italien, placé dès ses 13 ans comme apprenti coiffeur dans un salon prestigieux de Paris parce qu’il n’accrochait pas à l’école, c’est peu dire que rien ne le prédestinait à ressusciter les auteurs classiques sur scène. Et pourtant, quel destin ! 

"Un jour, un destin" - 22h45 - France 2

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET