Eric Judor déroule dans “Roulez jeunesse”

 © Le Pacte
© Le Pacte

Le compère de Ramzy est particulièrement à son aise dans cette comédie dramatique, première réalisation étonnante de maîtrise de Julien Guetta.

A 43 ans, Alex, est dépanneur automobile dans le garage que dirige d’une main de fer sa mère. Plutôt que de prendre ses responsabilités et de devenir le nouveau patron du garage, qui suscite des convoitises, Alex se laisse porter par le courant, incapable de s’engager dans quoi que ce soit. Même en amour, les rencontres éphémères que lui permet son métier lui suffisent amplement. C’est ainsi d’ailleurs qu’il accepte à contrecœur de dépanner une dernière cliente en panne, plutôt mignonne et délurée, qui l’entraîne dans ce qu’il pense être sa maison. Le lendemain matin, la jeune femme a disparu, par contre, Alex se retrouve avec sur les bras un bébé, un garçonnet et, bientôt, une adolescente rebelle. Il essaye de retrouver leur mère, en vain, et se retrouve à devoir gérer ces enfants laissés à eux-mêmes. Le début d’une journée de galères qui va le révéler à lui-même. Voilà pour le résumé de “Roulez jeunesse

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET