Enfoirés 2018 : nous avons vu le concert !

Le grand final des Enfoirés 2018 avec comme toujours la photo de Coluche en arrière plan. © TF1
Le grand final des Enfoirés 2018 avec comme toujours la photo de Coluche en arrière plan. © TF1

Un show recentré davantage sur la musique et l’émotion. Pas mal d’absents, quelques petits nouveaux, et un très bel hommage à Johnny Hallyday.

Si le spectacle des Enfoirés 2018 au profit des Restos du Coeur ne sera diffusé sur TF1 qu’au mois de mars, il est déjà pratiquement mis en boîte ! Depuis mardi et jusque ce dimanche soir, toute la troupe assure le show au Zénith de Strasbourg. La dernière représentation a lieu ce soir. Les trois derniers shows sont captés par les caméras et ensuite tout sera monté pour que les heures d’enregistrements aboutissent au concert de 2 h 30 que vous verrez à la télé.

Le cru 2018 a été baptisé "Musique" et se veut, en effet, davantage recentré sur la chanson que les précédentes éditions. Le show s’ouvre sur un tableau époustouflant. Après une ouverture sur quelques mots de France Gall, disparue il y a quinze jours, la troupe entre en piste… dans tous les sens du terme, puisque la scène est transformée en gigantesque cirque où les artistes, tout de rouge vêtus, entonnent "Je joue de la musique" de Calogero, entourés d’acrobates, d’échassiers, de musiciens accrochés à des câbles. Soudain, tout s’arrête et on entend la voix de Johnny Hallyday entonner "La musique que j’aime", tandis qu’une photo de lui avec Coluche s’affiche en arrière-plan sur l’écran géant. Des frissons parcourent la salle. "Pendant les répétitions, on a tous pleuré", confiera Jenifer.

Un tableau particulièrement réussi qui donne le coup d’envoi d’un concert où s’enchaînent les reprises : "Les démons de minuit", "Né en 17 à Leindenstadt", "The winner takes it all", "Laisse béton", "The shape of you", "Elle a les yeux revolver" (dans une séquence far-west !) et on en passe. Sans oublier plusieurs titres de Johnny : "Sang pour sang" et "Les coups". Davantage de chansons interprétées en entier, moins de medleys et de sketches. Pour autant, l’humour est loin d’être absent et demeure un des éléments phares du show, notamment une parodie de "Koh-Lanta" où Nicolas Canteloup nous fait Denis Brogniart.

Sur scène, on retrouve une bonne partie des habitués de la troupe : Patrick Bruel, Lorie, Tal, Liane Foly, Patrick Fiori, Michael Youn, Julien Clerc, Jenifer, MC Solaar, Christophe Willem… De leur côté, Amir, Kendji ou Soprano, qui sont arrivés l’an dernier ou il y a deux ans, sont également de la partie. Et c’est le grand retour de Mimie Mathy en maîtresse de cérémonie après son absence l’an dernier en raison d’une opération au dos. Par contre, il y a aussi quelques absents de marque, souvent pour des raisons professionnelles (mais pas toujours) : Nolwenn Leroy, Maxime Le Forestier, Pascal Obispo, Grégoire, Garou ou encore Matt Pokora (qui s’offre une année sabbatique). Carla Bruni, qui devait effectuer son retour après 11 ans d’absence, n’est finalement pas venue pour cause de maladie. Côtés petits nouveaux, c’est l’arrivée de la bande à Fifi : Philippe Lacheau et ses comparses de "Babysitting" et "Alibi.com", qui viennent apporter une touche d’humour supplémentaire.

Parmi les plus beaux moments, il y a ceux que... vous ne verrez pas à la télé. Durant les changements de décors, différents artistes viennent occuper le public du Zénith en interprétant en solo une chanson. Des séquences qui ne sont pas destinées à passer durant l’émission. Cette fois-ci, la plupart ont repris des titres de France Gall ou Johnny Hallyday, comme cette reprise de "Je te promets" par Jenifer.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET