"Game of Thrones" gagne encore aux Emmy Awards

Depuis sa création en 2011, Game Of Thrones a récolté 129 nominations aux Emmy Awards, un record absolu dans l'histoire de la cérémonie ! /D.R.
Depuis sa création en 2011, Game Of Thrones a récolté 129 nominations aux Emmy Awards, un record absolu dans l'histoire de la cérémonie ! /D.R.

Pour la 70e fois, le monde de la télé américaine a remis ses récompenses. Nous avons suivi cette soirée de trois heures, retransmise par la chaîne NBC.

Ce lundi 17 septembre au Microsoft Theater de Los Angeles, la 70e édition des Emmy Awards, récompenses du petit écran, était animée par Colin Jost et Michael Che, trublions de l’insolente équipe de l’émission satirique "Saturday Night Live", (NBC). Absent de la compétition l’an dernier, "Game of Thrones" était nommé à 22 reprises et sans problèmes, est reparti avec le titre de Meilleure Série Dramatique. La 8e et ultime saison arrive en avril prochain sur HBO qui, pour une fois, avait un peu moins de nominations que Netflix. On notera que, contrairement à la précédente édition, "The Handmaids Tale" ("La servante écarlate") est reparti complètement bredouille. Voici les étapes phare du show, qui a démarré en musique et dont les invités, privilégiés, étaient autorisés à "picoler" dans la salle ! C'est vrai que trois heures, c'est long !

D’entrée de jeu, un hommage a été rendu à Henry Winkler, l’inoubliable Fonzie de "Happy Days", âgé de 72 ans, qui a décroché l’Emmy du Meilleur Acteur dans un second rôle de série d’humour, "Barry" en l’occurrence (toujours inédite en Belgique). "Si vous restez assez longtemps à la table, les chips arrivent", a-t-il déclaré. Proclamé vainqueur par Michael Douglas, Bill Hader, tête d’affiche de la même série, a lui aussi raflé la mise. Mais dans la catégorie humour, c’est "The Marvelous Mrs. Maisel", série d’Amazon Video, qui a raflé le plus de trophées, dont celui de la meilleure série. Sa star Rachel Brosnahan a invité tous les téléspectateurs à voter le 6 novembre.

La doyenne de la télé Betty White ("Les craquantes", "Hot in Cleveland") a été saluée et, à 96 ans, livré un discours vacillant, mais touchant. Ryan Murphy confirme son statut de génie cathodique en décrochant l’Emmy du meilleur réalisateur de série limitée pour la dernière saison d'"American Crime Story", consacrée à l’assassinat de Gianni Versace. Et son acteur Darren Criss, révélé par le rôle de Blaine dans "Glee" il y a quelques années, a gagné l’Emmy du Meilleur Acteur de Mini-Série. "Vous assistez au moment le plus extraordinaire de ma vie, a déclaré le brun et barbu de 32 ans, qui a précisé avoir eu la chance de grandir dans un foyer plein d’amour,"contrairement à mon personnage" (le tueur en série Andrew Cunanan). Il a enfin crié son amour à Mia, sa fiancée désormais. "The Assassination of Gianni Versace" a été élu Meilleure Mini-Série.

Depuis qu’il interprète Tyrion Lannister, Peter Dinklage est reparti avec son 3e Emmy du Meilleur Acteur dans un second rôle pour une série dramatique, "Game of Thrones" bien sûr. Dans la même catégorie mais chez les femmes, Thandie Newton l’a emporté pour sa performance en mère maquerelle dans "Westworld". "Je ne crois pas en Dieu, mais je la remercie ce soir", a-t-elle dit. Le meilleur acteur de série dramatique, c’est Matthew Rhys de "The Americans", formidable série qui vient de s’arrêter après six saisons. "J’ai obtenu un rôle que je n’aurais jamais imaginé avoir", a déclaré Claire Foy, couronnée d’un Emmy, enfin, après son Golden Globe l’an dernie. Elle est LA meilleure actrice de série dramatique pour "The Crown" (Netflix) qui, comme elle l’a précisé, continue sans elle.

Voici les principaux lauréats de l'édition 2018 :

Meilleure série dramatique

"Game of Thrones"

Meilleur acteur de série dramatique

Matthew Rhys alias Philip Jennings dans "The Americans"

Meilleure actrice de série dramatique

Claire Foy alias la Reine Elizabeth dans "The Crown"

Meilleur acteur dans un second rôle de série dramatique

Peter Dinklage alias Tyrion Lannister dans "Game of Thrones"

Meilleure actrice dans un second rôle de série dramatique

Thandie Newton alias Maeve Millay dans "Westworld"

Meilleure réalisation de série dramatique

Stephen Daldry pour "The Crown"

Meilleur scénario de série dramatique

Joel Fields et Joe Weisberg pour "The Americans"

Meilleure série d’humour

"The Marvelous Mrs. Maisel"

Meilleur acteur de série d’humour

Bill Hader alias Barry Berkman / Block dans "Barry"

Meilleure actrice de série d’humour

Rachel Brosnahan alias Miriam ‘Midge’ Maisel dans "The Marvelous Mrs. Maisel"

Meilleur acteur dans un second rôle dans une série d’humour

Henry Winkler alias Gene Cousineau dans "Barry"

Meilleure actrice dans un second rôle d'une série d’humour

Alex Borstein alias Susie Myerson dans ""The Marvelous Mrs. Maisel"

Meilleure réalisation de série d’humour

Amy Sherman-Palladino pour "The Marvelous Mrs. Maisel"

Meilleur scénario d’une série d’humour

Amy Sherman-Palladino pour "The Marvelous Mrs. Maisel"

Meilleure mini-série

"The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story"

Meilleur acteur de série limitée

Darren Criss alias Andrew Cunanan dans "The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story"

Meilleure actrice de série limitée

Regina King alias Latrice Butler dans "Seven Seconds"

Meilleur acteur dans un second rôle de mini-série limitée

Jeff Daniels alias Frank Griffin dans "Godless"

Meilleure actrice dans un second rôle de mini-série

Merritt Wever alias Mary Agnes McNue pour "Godless"

Meilleure réalisation de série limitée

Ryan Murphy pour "The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story"

Meilleur scénario de série limitée

William Bridges et Charlie Brooker pour l'épisode "USS Callister" de "Black Mirror"

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET