Eliot : "Blanche me donne beaucoup de conseils pour l'Eurovision"

Eliot voit le concours comme ayant un esprit de famille, d’amour, de partage, de fraternité. © Wouter Struyf / RTBF
Eliot voit le concours comme ayant un esprit de famille, d’amour, de partage, de fraternité. © Wouter Struyf / RTBF

Le jeune Montois représentera la Belgique lors du 64e concours de Eurovision de la chanson, à Tel Aviv. A trois mois du Jour-J, il prépare doucement à son voyage. Interview...

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Eliot et c’est moi qui ai l’honneur de représenter la Belgique à l’Eurovision cette année. Je suis né à Mons, je fais mes études à Mons et j’habite toujours à Mons, donc je suis un pur Montois !

Quand avez-vous démarré dans la musique ?

Tout a commencé quand j’avais 7 ans, j’ai reçu ma première guitare et, de là, les choses sont venues petit à petit. Le chant est venu compléter le tout avec le piano et le ukulélé. Mais c’est vraiment devenu sérieux à partir de "The Voice Belgique", c’est vraiment ce que j’aime et ce que je veux faire plus tard.

Vous avez encore des contacts avec votre ancien coach, Slimane, ou d’autres candidats?

Non, malheureusement, je n’ai plus de nouvelle de Slimane. Par contre, j’ai encore des contacts avec Paak, avec qui j’ai fait mon duel. On s’est vraiment bien entendu et on continue à prendre des nouvelles l’un de l’autre. C’est vraiment cool.

Comment s’est passée votre sélection à l’Eurovision ? Avez-vous passé un casting ou est-ce la RTBF qui est venue vers vous ?

J’ai commencé à travailler avec Pierre Dumoulin (l'auteur de "Wake Up", ndlr) après "The Voice Belgique". Au début, on avait pas du tout l’idée de faire l’Eurovision, on voulait juste travailler ensemble. Et puis, un jour, il m’a proposé : "Est-ce que ça te dirait d’envoyer ta candidature à la RTBF pour l’Eurovision ?" Et j’ai dit oui, directement. C’est comme ça que ça se passe en Wallonie, on envoie notre candidature et c’est eux qui choisissent celle qu’ils jugent être la meilleure. Et donc, voilà, on y est !

L’Eurovision a été un véritable tremplin pour les Belges francophones de ces dernières années, avec Loïc Nottet et Blanche, qui se sont classés dans le top 5. Cela vous met-il la pression ?

C’est vrai que ça met un peu de pression mais c’est encourageant également et ça donne de l’espoir parce que je me dis que je vais vraiment essayer de faire aussi bien, voire même mieux qu’eux.

Vous ont-ils donné des conseils ?

On parle beaucoup avec Blanche, elle m’aide beaucoup, elle m’explique l’atmosphère qu’il y a autour de l’Eurovision et me donne des conseils. Je trouve ça cool d’avoir quelqu’un de mon âge qui a vécu la même expérience que moi, avec qui je peux parler et qui comprend ce que je vis.

Vous avez 18 ans, vous étudiez au Collège Saint-Stanislas de Mons, ce n’est pas trop dur de cumuler répétitions et travail scolaire ?

Je suis en dernière année, donc il faut vraiment que je la réussisse. Mais l’école me supporte et est vraiment dernière moi, ce qui me touche énormément. J’essaie de gérer les deux et de faire de mon mieux dans les deux situations.

Passer de la scène de "The Voice : Belgique" à celle de l’Eurovision, regardée par des millions de personnes dans le monde, ne vous effraie pas ?

Je n’y pense pas encore, c’est en mai, j’ai encore du temps pour y réfléchir. Mais le stress va monter fortement plus on s’approchera de la date de la demi-finale. Je vais tout faire pour que ce soit un bon stress, qui donne du courage.

Avez-vous déjà entendu certaines chansons d’autres candidats ? Qu’en avez-vous pensé ?

J’aime beaucoup le Danemark cette année. Il y a beaucoup de fraîcheur, une joie qui se dégage de cette chanson. C’est vraiment cool, ça donne vraiment envie de vivre, d’aimer les autres. C’est une chanson que j’apprécie beaucoup.

Retrouvez Eliot sur la scène de l’Eurovision le 14 mai pour la demi-finale. Si tout se passe bien, le chanteur défendra nos couleurs le 18 pour la grande finale du concours. Pour rappel : seront également du voyage les animateurs Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye, qui commenteront l’émission depuis les coulisses !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET