Edmond Jamoulle, l'homme qui peignait les façades des cinémas

Edmond Jamoulle, entouré de quelques-unes de ses oeuvres, compte 65 ans de carrière ! © DR
Edmond Jamoulle, entouré de quelques-unes de ses oeuvres, compte 65 ans de carrière ! © DR

Dernier "calicotiste" belge, il a peint les façades d'une trentaine de cinémas. Il expose ses oeuvres jusqu'au 18 juillet à Bruxelles.

Edmond Jamoulle, un nom qui ne vous dit sans doute pas grand-chose. Et pourtant, il est un peu la mémoire vivante du cinéma d’antan. Il est le dernier "calicotiste" belge ayant peint les façades de salles à Bruxelles, dont certaines ont disparu depuis lors. Pendant des décennies, les cinéphiles ne voyaient que lui, ou plutôt le résultat de son travail.

Fan de cinéma au point de se prendre James Bond ! © Michel Glik
Fan de cinéma au point de se prendre James Bond ! © Michel Glik

"On m’appelle le dinosaure du cinéma", se rappelle l’artiste âgé désormais de 85 ans. "Je peignais toutes les façades de cinémas à Bruxelles, je m’occupais de 30 salles : Eldorado,  Acropole,  Avenue, bref tous les cinémas ! Et puis, en 2000, ils ont arrêté de peindre les façades et ils ont remplacé ça par des affiches et de l’informatique, j’ai donc dû me recycler."

Mais pas de retraite pour Edmond Jamoulle pour autant. Avec 65 ans de parcours professionnel, il continue son art au travers de fresques monumentales, de fresques BD, des décors divers, des portraits de célébrités et plus encore… L'an dernier, il a participé en compagnie de jeunes artistes à une oeuvre composée de 40 portraits monumentaux réalisés sur une grande palissade en plein centre de Bruxelles.

Désormais, vous pouvez découvrir ses œuvres au Salon Hair France , 9 rue De Mot à 1040 Bruxelles, jusqu’au 18 juillet, de 10 h à 17 h, sauf les dimanches et lundis.

Immortelle Marilyn. Nostalgie quand tu nous tiens. © DR
Immortelle Marilyn. Nostalgie quand tu nous tiens. © DR

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET