Eden Hazard-Christian Benteke : une belle histoire d’amitié

"Au bout d’un rêve", le docu consacré à l'amitié de Benteke et Hazard est à découvrir ce mercredi sur la Une. © Maïs Gâté Prod
"Au bout d’un rêve", le docu consacré à l'amitié de Benteke et Hazard est à découvrir ce mercredi sur la Une. © Maïs Gâté Prod

A quelques jours du début du Mondial, la RTBF nous fait découvrir deux de nos Diables comme on ne les a jamais vus !

On suit leurs prouesses à l’international, on commente leur jeu, on écoute leurs commentaires d’après-match, on traque leurs posts Instagram, à l’affût d’une photo qui nous ouvre une porte sur leur vie privée… Bref, ils font un peu partie de notre vie, ces Diables… Mais que sait-on au juste des sentiments qui les traversent, de leur personnalité profonde ? Plus difficiles à rencontrer entre quatre yeux que des stars de cinéma, les sportifs ne se livrent pas aux médias. Le documentaire de ce soir est d’autant plus un exploit. Parce qu’il donne un accès sans fard et sans filtre à l’un de nos prodiges du ballon rond à l’aura internationale, Eden Hazard. Si vous croyez que l’homme est réservé et timide, vous allez tomber de haut. Devant la caméra de François Verbeeren, le petit gars de Braine-le-Comte s’est montré tel qu’il est : déconneur, cool, volontiers vanneur. "J’ai dû être Africain dans une autre vie", lâche-t-il avec ce sourire en coin qui le rend encore plus charmeur.

Car, précisément, sans cette dimension, Eden n’aurait pas accepté d’être filmé au naturel, confirme Thomas Bricmont, journaliste pour "Sport Magazine", coauteur de ce documentaire. Qui n’est pas un énième portrait, mais le récit de l’amitié profonde et sincère qui le lie à Christian Benteke.

Si différents et si semblables

Ces deux-là se sont connus chez les U17, et entre eux, cela a tout de suite cliqué. Alors que tout aurait pu les opposer. Le physique, les origines, la religion. Eden est originaire de la campagne, Christian, profondément chrétien, est issu de l’immigration congolaise, a grandi dans le "Sarajevo" de Droixhe. "Ce reportage est une photographie de la Belgique, de ce qu’elle est dans sa mixité culturelle. Ces deux-là nous montrent que le vivre-ensemble se vit naturellement, sans qu’il y ait besoin de théoriser", résume Thomas Bricmont. Cet ancrage profond à leurs racines, ni Benteke ni Hazard ne l’ont oublié, ni vraiment quitté. "Ce qui me fascine chez Hazard, c’est qu’il détonne complètement dans le milieu. Il est tout le contraire de l’image de ces footballeurs bling-bling. Je suis aussi admiratif de son recul par rapport à la célébrité. Eden et Christian sont restés simples et fidèles à leurs quartiers respectifs", commente Thomas Bricmont.

Entendre leurs potes et leur famille parler d’eux comme s’ils faisaient toujours partie de la bande, malgré leur carrière internationale, achèvera de vous en convaincre. Les témoignages recueillis par le journaliste sont vraiment de première main, certains lui ont été conseillés par Eden lui-même, et de Christian Benteke, il a obtenu des vidéos privées de son mariage très "Saga Africa", auquel était bien entendu invité son meilleur ami.

Entre archives exceptionnelles (ah, entendre Eden gamin, que c’est mignon !) et conversations à bâtons rompus des deux champions, se dévoilent deux personnalités plus profondes que leur image médiatique, qui remontent aux sources de leur réussite et évoquent leurs valeurs comme leur moteur commun : la famille. Touchant. Immanquable.

"Au bout d’un rêve", ce soir à 20 h 25 sur la Une.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET