Du livre à l'écran, on file en librairie !

Du livre à l'écran, on file en librairie !  © D.R.
Du livre à l'écran, on file en librairie ! © D.R.

"Le Bon Gros Géant", "Charlie et la chocolaterie", "James et la pêche géante", "Matilda" : le point commun entre ces films ? Roald Dhal !

Tous ces films sont inspirés de romans de Roald Dahl, fabuleux auteur anglais de livres jeunesse décédé en 1990. Son style ? Incomparable. " Il avait comme moi la capacité d'imaginer des situations surréalistes – un lavabo jeté d'une fenêtre, un plat de spaghettis en vers de terre… –, la possibilité de créer un univers imaginaire imprégné d'une dimension poétique ", expliquait à son propos son illustrateur Quentin Blake. " L'ambiance de ses livres oscille entre l'insolite et le réalisme. Ce sont des contes à la fois baroques et émouvants, traités d'une manière comique, qui nécessitent des équivalents graphiques porteurs d'une même sensibilité. " Pour l'auteur, tout était effectivement prétexte à faire rire les plus jeunes, même la mort, qu'il dédramatisait toujours. Comme dans tout conte qui se respecte, il aimait aussi distiller des touches de morale, le bien l'emportant toujours sur le mal. Les héro

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET