Dorothée reprend du service !

Le "Club Dorothée" au faîte de sa gloire, en 1989, avec autour de l'animatrice-vedette Ariane Carletti, François Corbier, Jacky Jakubowicz, Patrick Simpson-Jones. © Reporters
Le "Club Dorothée" au faîte de sa gloire, en 1989, avec autour de l'animatrice-vedette Ariane Carletti, François Corbier, Jacky Jakubowicz, Patrick Simpson-Jones. © Reporters

Philippe Lacheau a tenu à ce que la star de la télé fasse une apparition dans son adaptation de “Nicky Larson”, le manga rendu célèbre au début des années 90 grâce au “Club Dorothée”.

Il y a un peu moins d’un an, Philippe Lacheau, l’auteur et acteur comique à succès derrière les deux “Babysitting” et “Alibi.com”, annonçait son intention d’adapter au cinéma les aventures d’un héros de manga culte durant sa jeunesse, Nicky Larson. Les choses avancent. La sortie de l’adaptation de cette série qui fit les grandes heures du “Club Dorothée” sur TF1 au début des années 1990 est fixée au mois de février 2019. Pour autant, peu d’infos circulent sur le tournage et le casting. On sait, bien sûr, que Philippe Lacheau jouera le rôle-titre. On l’imagine assez bien d’ailleurs en détective coureur de jupons qui perd la tête dès qu’il aperçoit l’ombre d’un soutien-gorge. Mais Lacheau a décidé aussi de rendre hommage à l’héroïne de son enfance, Dorothée, en l’invitant pour un caméo sur le tournage. L'animatrice et chanteuse, qui fêtera ses 65 ans le jour de la prochaine fête nationale française, va en effet effectuer une apparition dans le rôle d’une hôtesse de l’air. C’est un fan de la première heure de l’émission, Grégory Jault, qui a vendu la mèche sur Instagram en publiant une photo de lui avec Dorothée en hôtesse de l’air, sur le plateau de tournage, à l’aéroport de Nice.

Dorothée repérée sur le tournage de
Dorothée repérée sur le tournage de "Nicky Larson" par Grégory Jault, un fan de la première heure. © Instagram


Pour Dorothée, en tout cas, qui confiait à "Ciné-Télé-Revue", il y a quelques années n’avoir “aucun regret, à part le cinéma”, c’est une façon de rappeler sa passion pour la comédie. C’est d'ailleurs en jouant en 1971 dans une troupe de théâtre amateur la pièce “Un caprice”, d’Alfred de Musset, qu’elle avait été remarquée par l’animatrice Jacqueline Joubert, qui lui mit le pied à l’étrier. Si la télévision a happé la jeune fille, elle est apparue dans deux films marquants, “L’amour en fuite”, de François Truffaut, en 1979, et “Pile ou face”, de Robert Enrico, en 1980, où elle avait le troisième rôle derrière Philippe Noiret et Michel Serrault, quand même. Si Nicky Larson l’avait vue à cette époque-là, il en aurait sûrement eu la mâchoire qui tombe, car elle n’était pas sans laisser entrevoir quelque partie intime de son anatomie… Dorothée a joué aussi une speakerine dans “La gueule de l’autre”, du grand Pierre Tchernia, en 1979.

Face à Jean-Pierre Léaud dans
Face à Jean-Pierre Léaud dans "L'amour en fuite", en 1979. © Archives

Dans
Dans "Pile ou face", l'animatrice n'hésitait pas à apparaître dénudée. © Archives


Philippe Lacheau a lui aussi partagé sa joie sur Instagram pour annoncer le début du tournage : "Demain démarre pour nous une nouvelle aventure, sans doute la plus grande depuis le début. Nous partons pour 65 jours de tournage. Je suis partagé entre émotion, excitation et STRESS. On va tout faire pour vous offrir la meilleure comédie d’action possible en essayant de ne décevoir ni les fans du manga, ni nos fans à nous qui nous suivent depuis le début." Lacheau répond d’avance aux critiques par ses mots : “Aux sceptiques qui se disent que c’est impossible pour des Français de faire une bonne adaptation, on ne vous en veut pas, on aurait pensé la même chose.”

Nicky Larson, un détective brillant mais vite distrait par certaines choses de la vie... © TF1
Nicky Larson, un détective brillant mais vite distrait par certaines choses de la vie... © TF1


ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET