Nicole Kidman, détruite dans "Destroyer", que nous avons vu

Le tignasse lavasse, le museau pas net, l'oeil hagard et l'haleine empestant l'alcool : Nicole Kidman n'a jamais été aussi anti-glamour! © D.R.
Le tignasse lavasse, le museau pas net, l'oeil hagard et l'haleine empestant l'alcool : Nicole Kidman n'a jamais été aussi anti-glamour! © D.R.

La transformation physique de la star de 51 ans est l'appât de ce thriller trop glauque qui ne convainc qu'à moitié.

Souvenez-vous, dans "The Hours" (2002), Nicole Kidman s'était complètement métamorphosée, avec prothèse nasale pour incarner l'écrivaine Virginia Woolf. Et en 2016, elle s'était changée en mère de famille banale avec perruque rousse, pour "Lion". Néanmoins, ces transformations n'ont rien à voir avec celle, extrême, qu'elle affiche dans le thriller noir "Destroyer", qui sort ce mercredi dans les salles belges. Elle y incarne la femme-flic Erin Bell, qui est un trauma ambulant et ressemble carrément à un zombie, l'oeil hagard, la tignasse lavasse, les gros cernes sous les yeux et le museau pas net. LIRE EGALEMENT : ""Big Little Lies" de retour en juin 2019 ?" Au début de ce film réalisé par une femme, Karyn Kusama ("L'invitation"), ce personnage d'alcoolique à la dérive se rend sur une scène de crime où gît le corps d'un inconnu. A ses côt

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET