Grâce à “Red Sparrow”, Jennifer Lawrence n’a plus peur de jouer nue

Jennifer Lawrence a arboré une tenue ultra sexy pour l'avant-première de "Red Sparrow" à Londres © Reporters
Jennifer Lawrence a arboré une tenue ultra sexy pour l'avant-première de "Red Sparrow" à Londres © Reporters

Dans une interview, la jeune actrice de 27 ans a expliqué que le tournage du film “Red Sparrow” l’avait totalement décomplexé, au point même de mettre les autres mal à l’aise.

Dans “Red Sparrow”, Dominika, jouée par Jennifer Lawrence, est une jeune danseuse de ballet destinée à une grande carrière. Après une chute malheureuse, la belle doit tout arrêter, et se fait recruter par les services secrets russes. Elle intègre alors une école particulière qui transforme ses élèves en machine à manipuler et à tuer. Sa première cible ? Le ténébreux Nathaniel Nash, incarné par Joel Edgerton. Tantôt danseuse de ballet, tantôt agent secret, Jennifer Lawrence montre encore une fois toute sa palette d’actrice. Atout charme de ce film de gros bras où l'on retrouve notre compatriote Matthias Schoenaerts, la jeune femme nous convainc en grande manipulatrice au sang-froid.

Le long-métrage a été interdit aux mineurs de moins de 16 ans aux Etats-Unis. Et pour cause, le film est très violent, que ce soit dans ses images ou psychologiquement, avec notamment une scène de torture à peine soutenable. Dès le début du film, on assiste également à un viol. Et pour en rajouter un peu plus, on ne compte pas non plus les scènes de sexe et de nu durant les 2h20 du long-métrage. "Red Sparrow" est un film dans lequel on ne s'attend pas à voir Jennifer Lawrence car la jeune actrice avait déclaré avoir été mal à l’aise au moment de filmer une scène de sexe avec Chris Pratt pour le film “Passengers” en 2016. 

Le tournage de “Red Sparrow” aurait servi de thérapie à la jeune actrice qui a expliqué avoir beaucoup plus confiance en elle avec le fait de dévoiler son intimité. “Je n'ai plus la même peur et incertitude dans ce domaine. Donc je prendrai toujours les rôles pour la même raison, c'est-à-dire parce que le personnage me parle et parce que j'aime bien le réalisateur et l'histoire. Mais je ne laisserai pas la nudité être un élément déterminant” a-t-elle déclaré dans une interview à Entertainment Tonight. Ce tournage aurait tellement décomplexé Jennifer Lawrence qu’elle est désormais un peu trop à l’aise avec la nudité : “Tout le monde a voulu me mettre à l'aise, à un tel point que je pense qu'à partir d'un certain moment, j'ai commencé à mettre les autres mal à l'aise. Je leur disais ‘Non, c'est bon, je n'ai pas besoin de peignoir, j'ai chaud, je mange’, et tout le monde répondait ‘Il faut absolument qu'elle s'habille’”. 

Lors de l’avant-première de son nouveau film à Londres, Jennifer Lawrence s’est vêtue d’une robe Versace ultra sexy, qui a fait polémique puisqu’il ne faisait que 3°C dans la capitale britannique. L’actrice est sortie du silence via un post Facebook et n’a pas hésité à remettre les internautes à leur place : “C'est sexiste, c'est ridicule, ce n'est pas du féminisme. Sur-réagir à propos de ce que quelqu'un dit ou fait, créer une controverse absurde sur des choses aussi inoffensives que ce que j'ai décidé de porter ou de ne pas porter ne nous fait pas avancer. Cela crée des distractions stupides et nous éloignent des vrais problèmes. Ressaisissez-vous. Tout ce que vous me voyez porter est mon choix. Et si j'ai envie d'avoir froid, C'EST MON CHOIX AUSSI !". Le message est passé. 

 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET