Dany Brillant  : "Mes chansons sont là pour redonner le goût de vivre"

Avec son nouvel album, Dany Brillant veut réconcilier le rock et le swing. © Reporters / Zuma
Avec son nouvel album, Dany Brillant veut réconcilier le rock et le swing. © Reporters / Zuma

Après trois ans d’absence, où il a connu des pépins de santé désormais passés, le chanteur revient avec un album réconciliant deux genres musicaux souvent opposés : le rock et le jazz.

Comment est née cette idée d’un album mêlant rock et swing ? J’aime le swing, j’ai commencé avec ça dès "Suzette". Mais j’ai toujours été triste qu’il y ait ce schisme entre les crooners et les rockers. Sinatra détestait le rock’n’roll, qu’il considérait comme une musique brutale, vulgaire, et Elvis n’a jamais chanté de jazz. C’étaient les deux plus grandes voix américaines et en même temps les deux plus grands rivaux. Pourtant, ces deux musiques ont la même source, le swing de la Nouvelle-Orléans. Je me suis dit qu’il était temps de les réconcilier. D’autant que, personnellement, je trouve que Sinatra est un vrai rebelle et Elvis un vrai crooner. Presley a pris le swing, mais il y a rajouté le gospel, le blues. Alors qu’on était dans l’Amérique ségrégationniste des années 50, il a amené la culture noire dans les médias blancs. Vous-même, vous avez une image plus swing que rock… C’est clair. Je suis surtout un chanteur de swing. J’ai été élevé avec Django

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET