D’animateur à acteur, il n’y a qu’un pas !

Retour sur ces animateurs qui se sont essayés à la fiction... avec plus ou moins de succès © D.R.
Retour sur ces animateurs qui se sont essayés à la fiction... avec plus ou moins de succès © D.R.

Les présentateurs télé sont de plus en plus nombreux à jouer la comédie. Hier, Jean-Luc Reichmann revenait dans "Léo Mattéi", ce soir Sandrine Quétier rejoint Laurent Ournac au "Camping Paradis"...

Il n’y a pas que Jean-Luc Reichmann qui cumule à la fois la casquette d’animateur télé et celle de comédien. La liste est même de plus en plus longue. On se rappelle de Valérie Damidot dans "Victoire Bonnot" le temps de six épisodes entre 2010 et 2012. Laurence Boccolini est allée un cran plus loin avec "Mademoiselle Joubert", où non seulement elle campait le rôle principal, mais elle s’était impliquée aussi dans l’écriture des scénarios. On se souvient également de Bernard Montiel (pas très bon, soyons francs) en procureur dans "Sections de recherche". Plus surprenant, Christophe Dechavanne, qui a fait ses débuts de comédien, en 2007, à côté… d’un toutou, dans "Hubert et le chien". Mais bon, pour l’animateur le plus cabot du PAF, c’était peut-être l’association la plus naturelle.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET