DALS : l'heure est au bilan !

Chris Marques promet de "sortir le grand jeu" si une nouvelle édition de DALS venait à voir le jour ! © TF1
Chris Marques promet de "sortir le grand jeu" si une nouvelle édition de DALS venait à voir le jour ! © TF1

A la veille de la finale du concours de danse de TF1, revenons avec Chris Marques sur les bouleversements de cette neuvième saison...

Parmi les nouveautés apportées au concours cette année : le jury remanié. Alors que Chris Marques et Jean-Marc Généreux sont restés fidèles au poste, Fauve Hautot a retrouvé le parquet et Nicolas Archambault s’en est allé. Pour les remplacer : Shy’m (grande gagnante de la saison 2 et jurée en 2012 et 2013) et le danseur étoile Patrick Dupont. Lequel a vivement été critiqué sur les réseaux sociaux pour ses notes. De nombreux internautes lui reprochent un manque d’objectivité et des avis trop sévères ou trop aimables, selon les candidats. Et Chris Marques de défendre son collègue : "Si nous sommes quatre juges et que nous mettons les mêmes notes, je ne vois pas du tout l’intérêt. Patrick Dupont a toujours les arguments pour défendre sa position. A chacun sa vision de la danse."

D’ailleurs, pour la première fois depuis la création de "Danse avec les stars", les notes artistiques et techniques ont été supprimées. "Cela permet plus de lisibilité, on sait directement distinguer si la prestation a été réussie ou non", argumente la production. De son côté, Chris Marques semble davantage convaincu par le principe de la double cotation. "Honnêtement, j’aurais gardé les deux notes. En tant que professionnel de la danse, je trouve que c’est un système beaucoup plus précis. Regrouper les notes techniques et artistiques nous oblige simplement à avoir un avis tranché", nous confie le juge historique du programme.

Des candidats suspendus de danse

Côté casting, TF1 a joué la carte de l’éclectisme avec des candidats à la cote de popularité variable. Il y a ceux qu’on ne présente plus (Pamela Anderson, Lio...) et ceux que l’on a découverts, comme Terrence Telle ou Carla Ginola. Néanmoins, aucun d’entre eux n’a été privilégié au cours de l’aventure. Sauf en cas de blessures…

Victime de plusieurs soucis musculaires, Pamela Anderson avait été contrainte de déclarer forfait lors d’un prime avant de revenir la semaine suivante. Même topo pour Terrence Telle, qui, touché par un problème aux cervicales, avait été suspendu de danse. Un "joker" que chaque candidat a le droit d’utiliser une seule fois au cours de la saison et uniquement sur ordre d’un médecin, comme l’indique le règlement établi par la BBC. "C’est la première fois que cette situation se produit en France, mais cette règle existe depuis la toute première saison", nous précise un membre de la production. "Les règles sont les règles, mais sachant que je suis un peu dur, j’estime que cela doit être plus définitif, par respect pour les autres couples encore en lice", nous lance alors Chris Marques. "Si on ne peut pas danser, on ne peut pas passer à la semaine suivante !"

Et de conclure en nous promettant de "sortir le grand jeu" si une nouvelle édition de DALS est recommandée l'an prochain, où le concours de danse fêtera… ses 10 ans déjà !

 

La finale de la 9e saison de "Danse avec les stars", c'est ce samedi 1er décembre, dès 21h sur TF1

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET