Corinne Masiero : "Je me suis retrouvée dans la rue"

"Je ne voulais pas en parler autour de moi. Je n’en étais pas fière", révèle notamment l'actrice. © JC Lother/Apollo films
"Je ne voulais pas en parler autour de moi. Je n’en étais pas fière", révèle notamment l'actrice. © JC Lother/Apollo films

La comédie sociale "Les invisibles", en salle ce 9 janvier, est une formidable leçon d’optimisme sur les femmes SDF, qui a emballé l’interprète du capitaine Marleau.

"Les invisibles" raconte l’histoire d’assistantes sociales qui décident d’agir hors de la loi pour aider un groupe de femmes SDF à s’en sortir. Le sujet a dû tout de suite vous intéresser. Bien sûr, faire entendre des paroles généralement inaudibles, ça me parle. Et encore plus quand c’est Louis-Julien Petit, le réalisateur, qui me le propose. Déjà parce qu’on est potes et qu’on a parlé de sujets de société qui nous choquent, dans "Discount", "Carole Mathieu"… La seule chose que je lui ai dite, c’est que je ne voulais pas faire "Louise Wimmer 2" (où elle jouait une SDF). C’est ainsi qu’il m’a proposé le rôle de la directrice du centre. Vous dites que pour certains rôles, comme le capitaine Marleau, vous "faites l’actrice". Ici, l’engagement est différent. Je m’investis toujours dans mes rôles. Après, ce qui m’intéresse, ce n’est pas le personnage, c’est ce que le réalisateur veut raconter. Le rôle est second

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET