Ce que vous ignorez sur Albert de Monaco

Albert de Monaco fête ses 60 ans ce 14 mars 2018. © Reporters
Albert de Monaco fête ses 60 ans ce 14 mars 2018. © Reporters

Ce 14 mars, Albert de Monaco passe le cap des 60 ans. Derrière l’image médiatique lisse se cache une personnalité plus complexe. Deux ou trois choses à savoir sur lui.

Il aurait voulu être footballeur professionnel 

Et ce, en réaction au destin tout tracé devant lui et à son père. Dans l’intimité, le prince Rainier pouvait se montrer cassant et autoritaire. Pour échapper à ce rapport conflictuel et se démarquer de la figure paternelle, Albert s’est jeté dans le sport. Il a fréquenté l’école de football monégasque, où son prof se rappelle encore de son enthousiasme et de son sens inné de la compétition, que compensaient ses piètres aptitudes techniques… Athlète, il le fut néanmoins, il s’est distingué au bobsleigh ; il a participé à plusieurs J.O et est ceinture noire de judo. Aujourd’hui encore, il pratique le foot au sein de l’équipe de célébrités du Rocher dans des matchs de charité ou avec ses copains. Il ne manque aucune rencontre de l’AS Monaco.


Appelez-le le prince jardinier !

Les Grimaldi possèdent sur les hauteurs de Monaco un havre de paix, c’est dans les jardins de Rocagel que les enfants de Grace ont grandi, et c’est là qu’Albert se ressource en regardant pousser son potager. Les 2000 m2 de culture et de verger absolument biologique fournissent les cuisines du Palais. Un endroit bucolique où s’ébrouent poulent et paissent des vaches, qui donnent le lait transformé en fromage.


Son idée fixe : protéger les océans 

A voir comment les Grimaldi ont bétonné leur coin de paradis, où circulent grosses cylindrées de luxe et où se déroule un GP de F1, on pourrait penser le contraire. Mais Albert de Monaco est un fervent défenseur de l’environnement, un activiste de la première heure. Il a créé sa fondation en 2006, est de tous les événements en faveur de la protection des océans, des espèces en voie de disparition, de la biodiversité. Il a même préfacé "Le petit livre du changement climatique", sous l’initiative du Prince Charles d’Angleterre. Avec qui il partage cet autre point commun de ne manger que des produits bios, locaux et de saison.


Charlène n’est pas la seule athlète qu’il a enflammée…

Longtemps célibataire, Albert de Monaco a multiplié les conquêtes, a eu deux enfants hors mariage et la liste de ses partenaires, d’après les rumeurs, ne tiendrait pas sur une page… Et il a aussi craqué pour Jana Pittman, championne australienne du 400 m haies. Dans son autobiographie, elle rapporte leur idylle datant des années  2000. A l’époque, il a 43 ans, elle 18… On y apprend qu’Albert respecte la règle des trois rendez-vous - entendez : en parfait gentleman, jamais le premier soir – et qu’il embrasse royalement bien !


Petit, il était plus attaché à sa nounou qu’à sa maman 

La confidence vient de sa sœur, Caroline de Monaco. Et cette révélation est à lire dans le livre d’entretiens accordés par Albert de Monaco qui sort cette semaine : "Albert II, l’homme et le prince". On peut y lire que Grace et Rainier n’étaient pas les parents modernes qu’ils montraient à travers les photos. Albert de Monaco et ses sœurs ont été élevés surtout par leur nounou anglaise Maureen et ne voyaient que leurs parents le soir et le matin et certains jours… Il est même arrivé à Grace de demander à Maureen d’écourter ses vacances tant les enfants pleuraient son absence…

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET